LE DIRECT
Alexandre Benalla, ancien chargé de mission à l'Elysée, derrière le Président Emmanuel Macron

Affaire Benalla : le ministre de l'Intérieur et le préfet de police de Paris auditionnés ce lundi

16 min
À retrouver dans l'émission

L'affaire Benalla secoue l’Exécutif, avec un président de la République qui se cache, pour l'instant, derrière son entourage. Alors qu'hier soir cinq personnes ont été mises en examen, accusées notamment de "violences en réunion".

Alexandre Benalla, ancien chargé de mission à l'Elysée, derrière le Président Emmanuel Macron
Alexandre Benalla, ancien chargé de mission à l'Elysée, derrière le Président Emmanuel Macron Crédits : CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Semaine de tous les dangers pour l’Exécutif, empêtré dans "l'affaire Benalla. Du nom de cet ancien collaborateur de l'Elysée, accusé d'avoir violenté deux manifestants lors d'un rassemblement le 1er mai dernier. Accusé aussi d'avoir arboré un casque et un brassard "police".  Alexandre Benalla a été mis en examen pour ces faits ce dimanche soir. Tout comme son comparse de la "République en marche", Vincent Craze et trois policiers, lui ayant fourni des images du rassemblement. 

La question est maintenant de savoir qui, au sommet de l'Etat, savait et n'a rien fait. Ce lundi matin, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb est auditionné par la Commission d'enquête de l'Assemblée nationale. Le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, sera, lui, entendu à l'Assemblée en début d'après-midi.

Les autres titres du journal

A quoi ressemblera l'assurance-chômage de demain ? Un projet de loi doit revenir à l'Assemblée, ce lundi. Mais une renégociation est prévue dès la rentrée. Nous tenterons de savoir pourquoi.   

Nous irons en Israël. Le pays a évacué plus de 400 casques blancs de Syrie, ce weekend. Ces secouristes volontaires dans les zones rebelles, avec leur famille, semblaient jusque-là pris au piège face à l'offensive du régime de Bachar al-Assad.

L’ultranationaliste Steeve Banon veut monter une fondation politique à Bruxelles. En ligne de mire de l'Américain : les élections européennes de l'an prochain.     

La 22ème conférence internationale sur le Sida démarre ce lundi à Amsterdam. Pendant une semaine, chercheurs et société civile vont partager des informations sur les avancées scientifiques. Il y a quelques jours, un rapport mitigé d'ONU-SIDA expliquait qu'il y a davantage de malades sous traitement mais que l'épidémie ne ralentit pas autant qu'il était attendu.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......