LE DIRECT
Dates clés dans l'affaire des emplois fictifs alors que s'ouvre lundi le procès de François et Pénélope Fillon

Le couple Fillon devant la justice

16 min

Le procès de François et Pénélope Fillon débute cette semaine, après les soupçons d'emplois fictifs. Ils avaient précipité la chute du candidat de la droite à la Présidentielle en 2017. Retour sur les faits dans ce journal.

Dates clés dans l'affaire des emplois fictifs alors que s'ouvre lundi le procès de François et Pénélope Fillon
Dates clés dans l'affaire des emplois fictifs alors que s'ouvre lundi le procès de François et Pénélope Fillon Crédits : Simon MALFATTO, Sabrina BLANCHARD, Thomas SAINT-CRICQ, Clara DEALBERTO - AFP

Le procès s'annonce aussi retentissant que fut la chute du candidat. François Fillon et sa femme, Pénélope Fillon, sont convoqués par le tribunal de Paris, ce lundi, trois ans après l'affaire des soupçons d'emplois fictifs. Ils avaient pulvérisé la campagne présidentielle de François Fillon, arrivé troisième au premier tour en 2017.

Pénélope Fillon a t-elle réellement travaillé en contrepartie des salaires qui lui ont été versés ? Le procès qui va suivre pourrait se résumer à cette question. Depuis 1998, en qualité de collaboratrice parlementaire de son mari François Fillon et de son ex-suppléant Marc Joulaud, elle aurait perçu plus d'un million d'euros

Autre emploi contesté de Pénélope Fillon : celui de conseillère littéraire au sein de la Revue des deux mondes. 135 000 euros ont été perçus pour un travail dont les magistrats là-aussi doutent de la réalité. Dans la famille Fillon, deux des enfants ont également été recrutés par leur père comme assistants parlementaires pour 117 400 euros de salaires. Une fois de plus, se pose la question de la réalité de leur travail.

Les autres titres du journal

A Londres, s'ouvre le procès de Julian Assange. La justice britannique pourrait extrader le fondateur de Wikileaks aux Etats-Unis. Personnage controversé, l'Australien de 48 ans a déclaré lors d'une audience préliminaire qu'il refusait de se "soumettre à une extradition pour un travail de journalisme qui a récolté de nombreuses récompenses et protégé beaucoup de gens". Il risque jusqu'à 175 ans de prison aux Etats-Unis.   

Pas d'entrée ni de sortie, des événements sportifs et culturels annulés : le nord de l'Italie se protège du coronavirus qui y a fait trois morts. On recherche surtout la cause de cette épidémie, à savoir le patient zéro.

Vous comprendrez aussi pourquoi les travailleurs saisonniers se mobilisent ce lundi en France. Ils protestent contre la réforme de l'assurance-chômage.  

Hervé Bourges est décédé à 86 ans. Cette figure de l'audiovisuel a été le patron des chaines TF1, France 2 et France 3 et de RFI. Il avait aussi été été à la tête du CSA de 1995 à 2001.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......