LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Ekrem Imamoglu, candidat du Parti républicain du peuple (CHP), principale composante de l'opposition turque, remporte l'élection municipale d'Istanbul

Turquie : Ekrem Imamoglu inflige un camouflet au président Erdogan à Istanbul

16 min

Le candidat de l'opposition Ekrem Imamoglu a réédité ce dimanche sa victoire aux municipales d'Istanbul après l'annulation du premier scrutin. Il inflige au président Recep Tayyip Erdogan son pire revers électoral en 17 ans. Cela a provoqué des scènes de liesse dans la capitale économique turque.

Ekrem Imamoglu, candidat du Parti républicain du peuple (CHP), principale composante de l'opposition turque, remporte l'élection municipale d'Istanbul
Ekrem Imamoglu, candidat du Parti républicain du peuple (CHP), principale composante de l'opposition turque, remporte l'élection municipale d'Istanbul Crédits : Bulent Kilic - AFP

L'opposition social-démocrate turque remporte la maire d'Istanbul. Avec près de 800 000 de voix de plus que le candidat du pouvoir, elle veut aujourd'hui porter un espoir de démocratie. Le président Erdogan et son parti l'AKP subissent leur plus lourde défaite depuis 17 ans. 

Après dépouillement, Ekrem Imamoglu est en tête avec 54% des voix. L'ancien Premier ministre Binali Yildirim, candidat du Parti de la Justice et du développement (AKP), mouvement islamo-conservateur d'Erdogan qui tenait la ville depuis 25 ans, est quant à lui crédité de 45%. "Seize millions de Stambouliotes ont restauré aujourd'hui notre confiance en la démocratie et la justice", s'est félicité Ekrem Imamoglu. Même le président turc, Recep Tayyip Erdogan, l'a félicité sur Twitter. La commission électorale a promis d'annoncer les résultats officiels le plus vite possible.

Les autres titres du journal

Un "Sommet des deux rives" est organisé à Marseille par Emmanuel Macron. Il souhaite voir dix pays du sud de l'Europe et du nord de l'Afrique coopérer sur des questions sociales et culturelles. En revanche, les question migratoires ne seront pas abordées.   

Dans cette édition, nous reviendrons sur le naufrage d'une embarcation, en Méditerranée, en 2013. 268 migrants en sont morts. Le procès d'officiers italiens débute ce lundi en Italie.

La SNCF met en place un atelier destiné à accompagner ses agents dans la transformation de l'entreprise. Il n'est pas sûr que cela apaise le climat social car la composition de cette nouvelle instance est déjà critiquée. Les syndicats n'en font pas partie.

Les fortes chaleurs arrivent sur l'hexagone ce lundi pour une semaine caniculaire, excepté en Bretagne. Paris et la Seine-et-Marne sont déjà placés en vigilance orange pour canicule. Les températures passeront la barre des 30 degrés à la mi-journée de la Lorraine au sud de l'Aquitaine, en passant la région Auvergne-Rhône-Alpes. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......