LE DIRECT
Carte montrant les pays et territoires où des cas du virus chinois ont été confirmés

Coronavirus en Chine : le bilan passe à 80 morts

14 min

Le coronavirus s'étend en Chine. Plus de 2 700 personnes sont touchées. 80 Chinois sont décédés. Nous irons sur place, où le Premier ministre a visité, ce lundi matin l’hôpital mis en quarantaine, dans la ville de Wuhan.

Carte montrant les pays et territoires où des cas du virus chinois ont été confirmés
Carte montrant les pays et territoires où des cas du virus chinois ont été confirmés Crédits : John SAEKI, STAFF - AFP

Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, était en visite, ce lundi, à Wuhan, ville épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus qui a déjà contaminé plus de 2.700 personnes dans tout le pays. Le Premier ministre est dans la capitale du Hubei (centre) pour "enquêter et guider" les efforts des autorités pour endiguer le virus, mais également pour "rencontrer les patients et personnels médicaux sur la ligne de front" de l'épidémie, a précisé le gouvernement. Il s'agit de la première visite d'un très haut responsable du régime communiste dans la ville depuis le début de l'épidémie du nouveau coronavirus, qui a tué 80 personnes depuis décembre.

Alors que l'épidémie s'étend désormais à une dizaine de pays, le directeur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), a de son côté annoncé qu'il se rendait en Chine pour discuter avec les autorités des moyens d'endiguer le virus.

Écouter
1 min
Dominique André, depuis Pékin

En France, trois cas de coronavirus ont été détectés. Les Français qui habitent Wuhan - l'épicentre de l'épidémie - pourraient être rapatriés en milieu de semaine, annonce la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

Les autres titres du journal

Direction ensuite la Syrie. Grâce à notre envoyée spéciale, nous pouvons suivre l'avancée du régime sur la province d'Idleb. Elle nous décrit un paysage de ruines.    

Écouter
1 min
Valérie Crova, envoyée spéciale en Syrie, auprès de forces du régime

En Italie, Matteo Salvini signe sa première défaite électorale en Emilie-Romagne. Ce n'est pas pour autant une grande victoire pour le pouvoir en place, vous l'entendrez. La Calabre, en revanche, passe à droite avec la victoire de Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi.

Les grenades "GLI-F4" ne seront plus utilisées par les forces de l'ordre en France. Effet d'annonce ou réelle décision ? Le journaliste de Médiapart spécialiste des violences policières, David Dufresne, y voit une opération de communication. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......