LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron et Donald Trump doivent se rencontrer ce mardi après-midi, en marge du sommet de l'Otan

Washington menace de taxer l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français

15 min

Plus de deux milliards de dollars de produits français seront-ils taxés à 100% en arrivant aux Etats-Unis ? L'administration Trump menace et tend un peu plus les relations franco-américaines.

Emmanuel Macron et Donald Trump doivent se rencontrer ce mardi après-midi, en marge du sommet de l'Otan
Emmanuel Macron et Donald Trump doivent se rencontrer ce mardi après-midi, en marge du sommet de l'Otan Crédits : Mehdi Taamallah / NurPhoto - AFP

L'administration Trump menace d'imposer des droits de douane additionnels, pouvant aller jusqu'à 100%, sur l'équivalent de 2,4 milliards de dollars de produits français en réponse à l'instauration en France d'une taxe sur les géants américains du numérique.  Cette annonce fait suite à une enquête ouverte en juillet dernier par le représentant américain au Commerce (USTR) concluant que cette législation française dite "Gafa" (Google, Apple, Facebook et Amazon) porte préjudice aux entreprises américaines. 

L'USTR a en outre indiqué dans un communiqué qu'il envisageait d'ouvrir une enquête à l'encontre de l'Autriche, de l'Italie et la Turquie pour déterminer si les taxes du numérique menaçaient les entreprises américaines.

Cette tension sera sans doute visible lors du Sommet de l'Otan qui s'ouvre ce mardi à Londres, pour le 70e anniversaire de l'alliance. Selon Emmanuel Macron, l'Otan doit se réveiller sous peine de disparaître. Sans aller jusque-là, l'alliance atlantique pourrait se déliter, selon le politologue Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique. Il craint les réactions imprévisibles de Donald Trump. 

Écouter
55 sec
Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique, interrogé par Nathalie Hernandez

Les autres titres du journal

Une étape importante en vue de l'ouverture à la concurrence des TER : les Régions peuvent passer, à partir de ce mardi, des appels d'offres pour se préparer à cette échéance, prévue à partir de la fin 2022. Hasard de calendrier, cela tombe à deux jours de la grève - notamment à la SNCF - contre la réforme des retraites. La SNCF a aussi indiqué qu'elle participerait à tous les appels d'offre. Parmi les régions intéressées, il y a la région PACA, qui va ouvrir à la concurrence un tiers de son réseau.

Écouter
1 min
Philippe Tabarot, vice-président de la région PACA en charge des transports, explique l'objectif de cette ouverture à la concurrence à Anne-Laure Jumet

Au Venezuela, des soupçons de corruption pèsent sur des députés d'opposition. Ils sont soupçonnés d’avoir été corrompus par un riche entrepreneur colombien proche du gouvernement de Nicolas Maduro. Un comble pour leur chef de file, Juan Guaido qui milite justement contre le gouvernement Maduro, accusé de corruption. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La Conférence de Madrid de 2019 sur les changements climatiques devrait être une COP 25 bleue, consacrée aux solutions océaniques. Ce mardi après-midi, les scientifiques du GIEC présenteront un de leurs rapport sur l’état des océans.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......