LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le dépôt pétrolier du port de commerce de Brest bloqué par des gilets orange qui sont des professionnels du BTP et des agriculteurs

Le secteur du BTP pourrait voir son carburant augmenter d'un tiers au 1er janvier

15 min

Après les gilets jaunes, voici les gilets orange. Des entrepreneurs, dans le BTP, craignent la fin de la détaxation du gasoil qu'ils utilisent. Cela signifierait pour eux une hausse de 50 à 60 centimes d'euros par litre de carburant. Ils bloquent les dépôts dans l'Ouest. Témoignage à suivre.

Le dépôt pétrolier du port de commerce de Brest bloqué par des gilets orange qui sont des professionnels du BTP et des agriculteurs
Le dépôt pétrolier du port de commerce de Brest bloqué par des gilets orange qui sont des professionnels du BTP et des agriculteurs Crédits : Stéphane Jézéquel - Maxppp

Cinq entrepreneurs sont convoqués, ce mardi, pour avoir bloqué pendant une semaine un dépôt pétrolier à Brest (Finistère). Ce ne sont pas de "gilets jaunes" mais des "gilets orange", c'est-à-dire des patrons du BTP - bâtiment travaux publics - qui refusent la fin de la détaxation du gasoil pour leurs machines. Au 1er janvier, le GNR (Le Gasoil Non Routier) qu'ils mettent dans tous leurs engins de chantiers ne sera plus détaxé. Le prix sera donc le même que le gasoil classique en station service et les conséquences économiques, disent-ils, s'annoncent désastreuses.

Les agriculteurs qui commencent aussi à se mobiliser. Le premier syndicat agricole, la FNSEA, évoque un "matraquage fiscal" et attend que le gouvernement tienne ses promesses sur la loi Alimentation.

Les autres titres du journal

Pendant ce temps, la réunion prévue ce mardi après-midi avec les "gilets jaunes" à Matignon a été annulée. Ce lundi, les représentants politiques se sont succédé pour demander des mesures "fortes" à l’exécutif. Parmi elles : la revalorisation du SMIC. Le Premier ministre, Edouard Philippe, doit annoncer ce mardi matin un moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants.

Les manifestants, arrêtés ce weekend, eux, pour dégradation et violences, sont passés, pour certains, en comparution immédiate, devant des tribunaux. France Culture a suivi les audiences, à Tarbes, notamment.     

Les débats sur le Brexit qui doivent débuter ce mardi au Parlement britannique. Il manque, ce mardi matin, au moins 70 voix à Theresa May pour faire passer son texte négocié fin novembre avec l'Union européenne.    

Le livre numérique va-t-il remplacer le livre papier ? En France, c'est loin d'être le cas : seuls deux Français sur dix affirment avoir lu un livre numérique cette année. De grands changements s'annoncent quand même, vous l'entendrez en fin de journal.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......