LE DIRECT
Evolution du nombre de malades, personnes guéries et morts liés à l'épidémie du nouveau coronavirus en Italie

Coronavirus : l'Italie et ses 60 millions d'habitants confinés

15 min

Tous les Italiens sont priés de rester chez eux autant que possible. L'ensemble de l'Italie est sous quarantaine à cause du coronavirus. Quelles sont les mesures prises ? Pourquoi ? Notre correspondant à Rome nous expliquera tout cela.

Evolution du nombre de malades, personnes guéries et morts liés à l'épidémie du nouveau coronavirus en Italie
Evolution du nombre de malades, personnes guéries et morts liés à l'épidémie du nouveau coronavirus en Italie Crédits : Simon MALFATTO - AFP

Rome a décidé ce lundi soir de limiter strictement les déplacements de tous les Italiens et d'interdire tout rassemblement. Le gouvernement étend ainsi à tout le pays les mesures confinant déjà un quart de la population dans le nord, afin de lutter contre le coronavirus. Ces mesures seront valables jusqu'au 3 avril. "Sur tout le territoire national est interdite toute forme de rassemblement de personnes dans des lieux publics ou ouverts au public", lit-on dans le décret. Le chef du gouvernement, Giuseppe Conte isole son pays pour protéger les plus fragiles, dit-il. Il s'agit aussi de répondre à certains médecins qui estiment devoir choisir quel patient soigner, en fonction de l'âge et de l'état de santé, faute de moyens.

Écouter
1 min
Bruce de Galzain, notre correspondant à Rome

Avec au moins 25 décès et 1 412 cas de Covid-19 confirmés, la France reste le deuxième pays européen le plus touché derrière l'Italie. Le ministre de la Culture, Franck Riester, a été testé positif et reste à son domicile. 

Vous entendrez ensuite dans quelle mesure l'économie est touchée de façon globale et locale. Les annonces fragilisent notamment le secteur du spectacle vivant, témoigne Lucie Sorin, membre du SFA, le syndicat français des artistes interprètes. 

Écouter
1 min
Lucie Saurin, membre du SFAP, interrogée par Anne-Laure Chouin

Les autres titres du journal

L'Unef reproche son manque de transparence à la plateforme d'orientation Parcoursup. Le Conseil constitutionnel se penche sur la question du syndicat étudiant ce lundi. L'Unef critique notamment les algorithmes utilisés par les université via la plateforme. 

Au Venezuela, la police sème la terreur sous prétexte de la lutte contre la délinquance. Ce lundi, l'opposant Juan Guaido veut relancer la mobilisation contre le président Nicolas Maduro. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......