LE DIRECT
Carte de localisation du Nagorny-Karabakh et du village d'Eraskh, en Arménie, où un hélicoptère militaire russe a été abattu le 9 novembre

Haut-Karabakh : le cessez-le-feu indigne les Arméniens

16 min

Des combats qui cessent dans le Haut-Karabakh et une partie des Arméniens qui se soulèvent dans leur propre pays. Voila le résultat du cessez-le-feu annoncé tard ce mardi soir entre l'Arménie et l’Azerbaïdjan. Cette trêve durable - mais partiale - a été signée sous l'égide de la Russie.

Carte de localisation du Nagorny-Karabakh et du village d'Eraskh, en Arménie, où un hélicoptère militaire russe a été abattu le 9 novembre
Carte de localisation du Nagorny-Karabakh et du village d'Eraskh, en Arménie, où un hélicoptère militaire russe a été abattu le 9 novembre Crédits : Jonathan WALTER, Robin BJALON, Tupac POINTU - AFP

C'est un accord qui ressemble fort à une défaite arménienne, dans le Haut-Karabakh. Un cessez-le-feu a été signé entre l'Arménie et l’Azerbaïdjan. Après un mois et demi de combats, la Russie a commencé à déployer près de 2 000 soldats dans la région pour assurer le respect de l'accord, dit-elle. Pendant ce temps, des Arméniens en colère scandaient "démission!", "traître à la Nation" à l'encontre de leur président. Une foule de milliers de manifestants s'est rassemblée aux abords du siège du gouvernement arménien, des centaines d'entre eux pénétrant dans les locaux, brisant des vitres et saccageant des bureaux, notamment une salle de conseil des ministres. Ce mardi matin, la police arménienne a repris le contrôle des sièges du gouvernement et du Parlement.

Écouter
1 min
Jean-Didier Revoin, à Moscou pour France Culture

Avant l'annonce de l'accord dans la nuit de lundi à mardi, la journée avait été marquée aussi par un hélicoptère Mi-24 de l'armée russe abattu par erreur par l'Azerbaïdjan au-dessus de l'Arménie. La partie azerbaïdjanaise s'est excusée pour "cet incident tragique".

Rappel au sujet de l'Azerbaïdjan et de cette guerre > vidéo d'analyse dans le Regard de l'autre, par Jean-Marc Four et Franck Ballanger, publié le 18 octobre dernier :

Les autres titres du journal

Le laboratoire Pfeizer, aux Etats-Unis, annonce que son vaccin testé est efficace à 90%. Nous nous demanderons comment les essais se sont déroulés si vite, en sept mois à peine. Si le patron de Pfizer parle d’un "pas significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid", il souligne aussi que son candidat vaccin ne demande pas encore son autorisation de mise sur le marché aux Etats-Unis.

Vous entendrez les arguments du ministère de l'Education nationale et du SNES-FSU : pour ou contre les cours à distance dans les collèges ? Ce mardi, une grève est annoncé chez les enseignants pour protester contre le protocole sanitaire. 

Le procès de Monseigneur Luigi Ventura, ancien ambassadeur du Vatican en France soupçonné d'agressions sexuelles, débute ce mardi. Les parties civiles redoutaient que l'audience ne reste cantonnée à l'enceinte du Vatican, comme ce fut le cas de précédents dossiers visant de hauts responsables de la hiérarchie de l'église catholique. Mais Luigi Ventura comparaîtra bien devant le tribunal correctionnel de Paris.

À venir dans ... secondes ...par......