LE DIRECT
Une professeure des écoles préparant sa classe, dans le IVe arrondissement de Paris

Déconfinement, Jour 2 et réouverture partielle des écoles

16 min

Un million et demi d'enfants doivent reprendre le chemin de l'école à partir d'aujourd'hui. Ce redémarrage limité et strictement encadré suscite de nombreuses craintes face à une épidémie de coronavirus "toujours active" en France.

Une professeure des écoles préparant sa classe, dans le IVe arrondissement de Paris
Une professeure des écoles préparant sa classe, dans le IVe arrondissement de Paris Crédits : Mathieu Menard / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP - AFP

Rentrée scolaire au compte-goutte et très encadrée, cette semaine, pour un quart des élèves du primaire, selon le gouvernement qui donne la priorité aux CP, CM2, grande section de maternelle, aux élèves qui sont en situation de handicap,  aux enfants en difficulté et à ceux dont les parents exercent des métiers indispensables. Lavage de mains à répétition, port du masque recommandé pour les enseignants, marquage au sol, respect "en permanence" des gestes barrières,  pas plus de 15 élèves par classe :  le protocole établi par le gouvernement doit permettre "une remise en marche" de l'école, selon le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. Détails avec Charlotte Bousquet, directrice d'école à Négrondes, petite commune de Dordogne de 815 habitants, au micro de  Xavier Dalmont de France Bleu Périgord. Focus d'Hakim Kasmi sur les décrocheurs scolaires et réaction de   Benoît Teste, secrétaire général de la FSU,  principale syndicat du primaire, qui regrette un déconfinement à marche forcée

Les autres titres du journal

Premier jour de déconfinement à Sceaux, en région parisienne, où le maire UDI aurait aimé être davantage écouté par l'exécutif pendant et après de le confinement : Le retour à la vie d'avant n'est pas pour tout de suite mais, dans cette première étape du déconfinement et d'un retour à la normale, les maires se retrouvent en première ligne pour gérer les aspects pratiques. Reportage de Rosalie Lafarge à Sceaux, commune de près de 20 000 habitants dans les Hauts-de-Seine.

La réouverture des librairies très attendue par les lecteurs et les 3.300 librairies indépendantes de France : Dans un secteur économiquement fragile, - les ventes de livres ont baissé de 33% au mois de mars d’après le Centre National du Livre-,  la réouverture des librairies est bien sûr très attendue, à l’issue d’une période de confinement qui aura permis d’éprouver les liens très forts qui unissent bien souvent lecteurs et libraires. L'occasion, aussi, de se poser un certain nombre de questions sur l’avenir du secteur.  Illustration dans une librairie fonctionnant depuis 2014 sous forme de coopérative de salariés : Les Volcans, à Clermont-Ferrand.  Reportage de Benoît Bouscarel. A noter, le ministre de la Culture Franck Riester sera l'invité exceptionnel d'Emmanuel Laurentin dans "Le Temps du débat" ce soir, à 18h10 sur France Culture. 

De nouvelles aides pour l'économie française, sous condition de relocalisations dans le secteur automobile : "Un grand plan Marshall pour le tourisme" d'un montant de 1,35 milliard d'euros a été annoncé, hier soir, par le directeur général adjoint de la caisse des Dépôts et Consignations, pour soutenir tous les acteurs du tourisme, du parc d’attraction à la petite association . Le secteur, durement touché par les conséquences de la crise sanitaire, bénéficie déjà d’un plan de prêts garantis par l’Etat d’un montant de 4 milliards d’euros. Des aides sont, également, destinées aux viticulteurs : "'le gouvernement va procéder à des exonérations de cotisations sociales pour les TPE et PME les plus en difficulté et met en place un dispositif de distillation de crise de 140 millions d'euros",  a annoncé, hier soir, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Il veut également redemander à l'Europe un "fonds de compensation"  pour soutenir la filière viticole, face aux droits de douane de 25% mis en place en octobre dernier par les Etats-Unis sur les vins français. Ce secteur génère quelque 500.000 emplois directs et indirects en France. Par ailleurs, Bercy planche sur des plans de soutien (en plus des aides et prêts déjà consentis) pour trois secteurs : l’aérien, le tourisme et l’automobile.  Pour l’automobile, Bruno le Maire a émis quelques conditions au soutien de l’Etat et cela passe par des relocalisations de production en France. Décryptage de Marie Viennot.

Le travail ou la santé, c'est le dilemme auxquels sont confrontés des salariés aux Etats-Unis, dans l'état de Géorgie, déconfiné depuis deux semaines. Alors que la Maison Blanche a ordonné, hier, à l'ensemble du personnel entrant dans l'aile ouest, - où se concentre l'administration Trump, - de porter des masques, après que deux membres du personnel ont été testés positifs au coronavirus (un militaire employé au service de Donald Trump et la porte-parole du vice-président Mike Pence, les Etats-Unis ont franchi, hier, la barre des 80.000 décès. La Géorgie, état du sud des Etats-Unis, a été le premier à se déconfiner il y a deux semaines,  alors que pourtant l’épidémie de coronavirus continue de frapper de plein fouet le pays.  Le gouverneur républicain Brian Kemp a pris cette décision, avec une volonté affichée : redémarrer au plus vite l’économie. Reportage de Grégory Philipps, notre envoyé spécial à Savannah, perle touristique et historique du sud des Etats Unis.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......