LE DIRECT
Photo prise la 14 août 2018 après la prise en charge de migrants par SOS Méditerranée

"Nous sommes des êtres humains", l'appel des rescapés de l'Aquarius

14 min
À retrouver dans l'émission

Le président du port de Sète, l'ancien ministre communiste Jean-Claude Gayssot, a proposé d'accueillir le navire humanitaire et ses 141 rescapés hier. Ce matin, le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, lui emboîte le pas. L'Elysée déclare discuter avec ses partenaires européens.

Photo prise la 14 août 2018 après la prise en charge de migrants par SOS Méditerranée
Photo prise la 14 août 2018 après la prise en charge de migrants par SOS Méditerranée Crédits : Guglielmo Mangiapane / SOS Méditerranée - AFP

Qui accueillera l'Aquarius ? A chaque sauvetage, une nouvelle errance pour le navire humanitaire, avec 141 migrants à son bord. La plupart ont fui la Somalie et l’Érythrée, près d'un tiers sont des enfants, selon l'ONG SOS Méditerranée. Gibraltar menace aujourd'hui de lui retirer son pavillon. En juin, l'Aquarius avait attendu 9 jours en mer avant de rejoindre le port espagnol de Valence.

Dans ce journal, nous irons sur le pont de l'Aquarius, avec un reportage de notre envoyée spéciale Maurine Mercier. 

Dans les autres titres de l'actualité 

Le statut de l'ancienne présidente argentine Cristina Kirchner examiné par le Sénat aujourd'hui après la demande d'un juge de perquisitionner à son domicile dans le cadre de la vaste affaire de corruption qui secoue le pays. Précisions à suivre de Gaspard Estrada, analyste à l'Observatoire politique de l'Amérique latine et des Caraïbes.

Aux Etats-Unis, le sort d'un condamné à mort est suspendu à un recours déposé par un laboratoire pharmaceutique. L'entreprise allemande Fresenius Kabi refuse que son produit soit utilisé pour pratiquer des exécutions. La décision de justice est attendue aujourd'hui. Grégory Philipps nous appellera de Washington.

Dans ce journal, nous entendrons aussi Corine Lepage, ancienne ministre de l'Environnement, qui s'interroge sur le niveau d'anticipation du géant industriel Bayer, qui vient de racheter la firme Monsanto. La société qui produit l'herbicide Roundup a été condamnée vendredi à verser 250 millions d'euros à un ancien jardinier atteint d'un cancer.

En France, nous ferons l'analyse des tensions entre le pouvoir et la politique culturelle menée par le gouvernement, une semaine après la publication d'une tribune dans le journal Le Monde. Interview du sociologue Quentin Fondu.

À venir dans ... secondes ...par......