LE DIRECT
Des dizaines de Palestiniens tués à Gaza le 14 mai 2018

Heurts à Gaza : qui tire les ficelles?

15 min

Au moins 55 Palestiniens ont été tués et plus de 2.400 blessés, dans la bande de Gaza, lundi : la journée la plus meurtrière du conflit israélo-palestinien depuis l'été 2014. Des milliers de manifestants s'étaient sont réunis à la frontière contre le transfert de l’ambassade US à Jérusalem.

Des dizaines de Palestiniens tués à Gaza le 14 mai 2018
Des dizaines de Palestiniens tués à Gaza le 14 mai 2018 Crédits : Visactu

L'Autorité Palestinienne crie au "massacre" par la voix de Mahmoud Abbas quand le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, justifie l'usage de la force par le droit d'Israël à défendre ses frontières. Plus de 55 Palestiniens sont morts, lundi, à Gaza et plus de 2.400 autres ont été blessés pendant que l'ambassade américaine à Jérusalem était inaugurée. Qui tire les ficelles de cette mobilisation et de cet affrontement? 

Le Hamas est incontestablement derrière la manifestation des Palestiniens car aucune mobilisation n'est possible à Gaza sans le cachet de l'organisation. Mais cette protestation est aussi le dernier espoir du moment pour la population privée de développement et d'horizon, nous dit Etienne Monin, correspondant de France Culture à Jérusalem, envoyé spécial dans la bande de Gaza.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'administration Trump, alliée visiblement indéfectible d'Israël, pointe aussi du doigt le mouvement islamiste palestinien. Sur le plan diplomatique, par ailleurs, Washington a bloqué, lundi soir, l'adoption d'un communiqué de l'ONU qui demandait une enquête sur ces violences. Le Conseil de Sécurité va se réunir ce mardi après-midi. N'oublions pas qu'Israël et les Etats-Unis ont l'Iran comme ennemi commun.

Les autres titres du journal

Zoom ensuite sur les attentes iraniennes pour préserver l'accord sur le nucléaire. Le ministre des Affaires étrangères du pays est à Bruxelles ce mardi pour obtenir des garanties financières, bancaires notamment. L'Union pourrait aussi réactiver sa "loi de blocage", édictée en 1996, qui permet aux pays européens de saisir les avoirs américains sur le territoire de l'Union pour rembourser les sociétés qui auraient été condamnées par la justice américaine au titre de leur non-respect des sanctions.

Air France-KLM se cherche un PDG. Anne-Marie Couderc peut-être? Ancienne ministre et dirigeante de Presstali est citée par Les Echos et Le Figaro. Le dialogue social devra être sa priorité, préviennent les syndicats. Portrait et analyse à suivre.

Nous nous pencherons ensuite sur les moyens dans les hôpitaux en France. Des infirmiers et aides-soignants manifesteront ce mardi à Paris. Une "marée blanche" de l'esplanade des Invalides jusqu'au ministère de la Santé.

Notre rendez-vous cannois du jour, avec Antoine Guillot : le retour de Spike Lee et son film-pamphlet, "BlacKKKlansman". Du Donald Trump et du Ku Klux Klan au programme. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......