LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le contre-sommet, à Hendaye et côté espagnol à Irun, sera officiellement lancé mercredi matin. Avec une plateforme locale d'opposants baptisée "G7 Ez" ("non au G7" en basque)

En marge du G7, le "sommet des alternatives" débute à Urrugne

15 min
À retrouver dans l'émission

Le sommet du G7 n'a pas encore débuté à Biarritz mais ses opposants sont déjà sur place. Le "sommet des alternatives", aussi appelé contre G7, s'installe à Urrugne.

Le contre-sommet, à Hendaye et côté espagnol à Irun, sera officiellement lancé mercredi matin. Avec une plateforme locale d'opposants baptisée "G7 Ez" ("non au G7" en basque)
Le contre-sommet, à Hendaye et côté espagnol à Irun, sera officiellement lancé mercredi matin. Avec une plateforme locale d'opposants baptisée "G7 Ez" ("non au G7" en basque) Crédits : Rosalie Lafarge - Radio France

Plus de 12 000 policiers et gendarmes vont quadriller Biarritz et ses environs pour le G7 qui débutera samedi dans les Pyrénées-Atlantiques.  Des forces de l'ordre qui auront aussi un œil - et un peu plus même - quelques kilomètres au sud, à Urrugne. C'est là que se tiendra le contre-sommet du G7, avec un "camp de vie" qui devrait accueillir entre 5 000 et 10 000 personnes, selon les organisateurs. Plus de 80 associations se réunissent pour proposer des solutions pour un monde meilleur. Ils se sont installés hier et même s'ils ont peu de doute sur leur capacité d'influencer le G7, ils veulent néanmoins avoir voie au chapitre. Reportages de Rosalie Lafarge :

Écouter
1 min
"C'est un contre sommet accepté ! On est dans une contradiction impossible." estime l'une des participantes
Écouter
1 min
Les anti G7 veulent profiter de la semaine pour (dé)montrer qu'un autre monde est possible. Ils croient dans la force des petits face aux puissants
Dans cet ancien centre de vacances Nestlé, un espace a été réservé pour les "gilets jaunes"
Dans cet ancien centre de vacances Nestlé, un espace a été réservé pour les "gilets jaunes" Crédits : Rosalie Lafarge - Radio France
Crédits : Visactu

Dans les autres titres du journal

L'Italie s'apprête à vivre une journée décisive et probablement la fin de l'alliance entre le Mouvement populiste Cinq Etoiles et la Ligue de Matteo Salvini. Le président du Conseil, Giuseppe Conte s'exprime au Sénat ce mardi après-midi. Explications des différents scenarios avec Antonino Galofaro.

A Hong Kong, les manifestations qui durent depuis deux mois ont des conséquences sur l'économie de la région. Particulièrement sur le tourisme. Les chinois du continent rechignent désormais à faire le déplacement jusqu'à Hong Kong par peur de ces manifestations anti-Pékin. Un mouvement largement minimisé par ceux qui continuent de venir. Reportage sur place de Valérie Crova et Jérémy Tuil.

Écouter
1 min
L'impact des manifestations sur le tourisme à Hong-Kong

En Afghanistan, une nouvelle série d'explosion a fait plus de 50 blessés dans l'est du pays hier. Si l'attaque n'a pas été revendiquée, le pays vit désormais sous une double menace nous précisera Sonia Ghezali, celle des talibans et du groupe Etat islamique.

L'équipe
Journaliste
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......