LE DIRECT
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et Charles Michel, le président du conseil européen, à Bruxelles, le 21 juillet 2020.

C'est un plan de relance dont tous les dirigeants européens se félicitent

15 min

Les négociations auront donc été fructueuses, bien que riches en rebondissements. Et à la fin, le principe, acté pour la première fois, d'une dette mutualisée, de 390 milliards d'euros. La somme bénéficiera aux pays les plus touchés par la pandémie, mais sera remboursée par tout le monde.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et Charles Michel, le président du conseil européen, à Bruxelles, le 21 juillet 2020.
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et Charles Michel, le président du conseil européen, à Bruxelles, le 21 juillet 2020. Crédits : Stéphanie Lecocq / pool - Maxppp

Un accord de 5 heures et demie du matin, c'est à cette heure en effet que les dirigeants des 27 pays de l'Union Européenne ont commencé à réagir, notamment sur les réseaux sociaux. "Deal !" a laconiquement lâché le président du Conseil Charles Michel.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Nous ferons le point des réactions avec Pierre Bénazet à Bruxelles et Marie Duhamel à Rome.

Les autres titres du journal

Londres, qui ne fait plus partie de l'UE désormais, a suspendu son accord d'extradition avec Hong Kong, manière de répliquer à la reprise en main de Pékin sur son ancienne colonie. Les relations entre les deux puissances s'enveniment de plus en plus.  

En Guyane, la crise sanitaire du coronavirus risque d'empirer encore une situation économique et sociale déjà désastreuse. Précisions à venir d'Adrien Toffolet.

Dans ce journal également retour sur cet inspecteur du travail mis a pied par sa hiérarchie pour avoir demandé qu'on équipe en masques des assistantes à domicile.  

Enfin, le site internet de cagnottes "Leetchi" rechignerait-il à transmettre aux bénéficiaires les sommes collectées via son algorithme ? C'est ce que nous verrons avec Antoine Marette.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......