LE DIRECT
Le président russe Vladimir Poutine, le 1er mars 2018, pendant une interview avec la NBC.

L'offensive du régime syrien s'intensifie dans la province d'Idlib, avec le soutien de la Russie

15 min

Les combats et les bombardements ont déjà fait de nombreuses victimes dans la province syrienne d'Idlib.

Le président russe Vladimir Poutine, le 1er mars 2018, pendant une interview avec la NBC.
Le président russe Vladimir Poutine, le 1er mars 2018, pendant une interview avec la NBC. Crédits : Alexei Druzhinin - AFP

L'armée syrienne a commencé il y a une semaine une offensive dans la province d'Idlib, région du nord-ouest du pays, dernier bastion des djihadistes et des rebelles. Et depuis, elle s'intensifie. Les troupes de Bachar el-Assad bénéficient de l'appui aérien de la Russie qui tente de parachever son succès militaire. À Moscou, la correspondance de Claude Bruillot pour France Culture.

Écouter
46 sec
L'offensive s'intensifie dans la province d'Idlib

Les victimes sont nombreuses et le bilan ne fait qu'augmenter. Des dizaines de milliers personnes ont fui pour rallier la Turquie voisine, selon Ankara, qui menace de ne plus accueillir de réfugiés. Agnès Levallois, maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique, s'inquiète. Des propos recueillis par Nathalie Hernandez.

Écouter
1 min
Agnès Levallois, maître de recherche, dénonce un drame humanitaire

Les autres titres du journal 

Le patron de Boeing démissionne. L'avionneur américain est au cœur d'un scandale depuis les accidents impliquant des 737 MAX. Le prochain dirigeant a beaucoup à faire pour restaurer la confiance. Explications de notre correspondant à New York, Loig Loury.

Les grèves contre la réforme des retraites dominent l'actualité en France. Les salariés des raffineries sont mobilisés, faisant planer la menace d'une pénurie. Les détails avec Marie Viennot, du service économie de France Culture.

Le gouvernement voulait une trêve, dite des confiseurs. Mais pourquoi emploie-t-on cette expression ? La réponse de Stéphane Robert.

Pendant cette trêve, synonyme pour certains de vacances passées à célébrer Noël et la nouvelle année, autour de bons repas et de cadeaux échangés, les Restos du Cœur en appelle à votre générosité. Il manque 3 à 4 millions d'euros de dons pour venir en aide aux 900 000 bénéficiaires. L'association qui fournit une aide alimentaire est en difficulté et lance un appel urgent au don. Le témoignage d'Yves Mérillon, administrateur national des Restos, interrogé par Jeanne Daucé.

À venir dans ... secondes ...par......