LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Evolution du ratio entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités de 2002 à 2050, selon les projections du Conseil d'orientation des retraites

Réforme des retraites : Emmanuel Macron choisit l'allongement de la durée de cotisation

15 min

Une durée de cotisation plutôt qu'un âge d'équilibre : Emmanuel Macron a donné sa préférence, ce lundi soir avant que s'ouvrent les négociations sur la réforme des retraites. Il contredit ainsi le rapport Delevoye qui a pourtant été préparé pendant plus d'un an.

Evolution du ratio entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités de 2002 à 2050, selon les projections du Conseil d'orientation des retraites
Evolution du ratio entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités de 2002 à 2050, selon les projections du Conseil d'orientation des retraites Crédits : Valentina BRESCHI, Thomas SAINT-CRICQ - AFP

Il cristallisait jusque-là les débats : l'âge pivot pour partir à la retraite va-t-il être abandonné par l’exécutif dans la future réforme des retraites ? En tous cas, le président Emmanuel Macron n'a pas exclu cette possibilité. Il a pris position, ce lundi soir, en clôture du sommet du G7, sur France 2. Pour "que ce soit juste en termes de cotisations (...), je préfère qu'on trouve un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l'âge", a plaidé le président, "car si vous avez un accord sur la durée, si vous commencez plus tard, vous finissez plus tard, et quand vous commencez plus tôt vous partez plus tôt".

Emmanuel Macron a - semble t-il - entendu une partie des syndicats et notamment la CFDT dont il veut faire un partenaire. Laurent Berger avait critiqué la fixation d'un âge d'équilibre identique pour tous. C'est donc une main tendue, avant les réunions bilatérales prévues à Matignon les 5 et 6 septembre. En revanche, il n'est pas sûr que cela suffisent à Force Ouvrière et la CGT qui ont prévu de défiler en ordre dispersé fin septembre. Le secrétaire général de Force Ouvrière, Yves Veyrier, a d'ailleurs déjà réagi, réaffirmant son opposition à un système universel par points.

Actuellement, nous cotisons 41 annuités et demi pour bénéficier d'une retraite à taux plein. Il était prévu que l'on passe à 43 annuités en 2035 mais il est désormais probable que le calendrier s'accélère.

Les autres titres du journal

La forêt brûle toujours en Amazonie et le Brésil refuse l'aide financière de pays du G7. "Nous remercions le G7, mais ces moyens seront peut-être plus pertinents pour la reforestation de l'Europe", a déclaré le chef de cabinet du président Bolsonaro.   

Pour la première fois, un laboratoire pharmaceutique est condamné pour sa responsabilité dans la crise des opiacés, aux Etats-Unis. Il est reproché à "Johnson &Johnson" d'avoir avoir contribué à la diffusion de médicaments anti-douleurs. Il doit verser 572 millions de dollars à l'Etat de l'Oklahoma.

Le mensuel "60 millions de consommateurs" veut un système de notation sur les emballages des produits ménagers en fonction de leur dangerosité. Il dénonce leur opacité et propose le "Ménag'Score".

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......