LE DIRECT
Classement mondial 2017 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières

Un journaliste d’investigation assassiné en Slovaquie

15 min

Un journaliste d'investigation et sa compagne assassiné en Slovaquie. Le couple, tué par balle, a été découvert dimanche. La police estime que ce double meurtre est lié au travail de Jan Kuciak. Agé de 27 ans, il enquêtait sur des cas importants de fraude fiscale dans son pays.

Classement mondial 2017 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières
Classement mondial 2017 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières Crédits : SÉBASTIEN CASTERAN, JEAN-MICHEL CORNU - AFP

Cela s'est passé en Europe. Un journaliste a été assassiné en Slovaquie parce qu'il faisait son métier. Jan Kuciak, 27 ans, enquêtait sur des cas importants de fraude fiscale. Selon l'organisation Reporters sans frontières, lui et ses proches avaient récemment fait l'objet de menaces. Pauline Ades Mevel, responsable RSF de la surveillance des atteintes à la liberté de la presse dans l'Union Européenne et les Balkans, décrit "une onde de choc au sein de la communauté des journalistes". La police a ouvert une enquête. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Jan Kuciak s'est fait connaitre en enquêtant sur des transactions suspectes. Il était connu pour ce travail. "Un acte lâche", dénonce le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui rappelle que "le meurtre ou l'intimidation des journalistes n'ont leur place ni en Europe, ni dans une démocratie". Le premier ministre slovaque promet une prime d'un million d'euros pour toute information. 

Les autres titres du journal

5 heures plutôt que 30 jours. La trêve humanitaire n'est plus que bout de ficelle, en Syrie. Nous rejoindrons notre correspondante dans la région qui nous expliquera pourquoi les bombes pourraient continuer de tomber sur la Ghouta orientale.   

Nous irons ensuite en Afrique du Sud où le président, Cyril Ramaphoza, présente son gouvernement et tente ainsi de lutter contre la corruption. Plusieurs proches de Jacob Zuma restent toutefois aux plus hauts postes.

Les syndicats des cheminots se disent prêts à la grève quand le gouvernement veut une réforme de la SNCF "avant l'été". Nous expliquerons aussi en quoi consiste le statu de cheminots.

L’exécutif annonce un "service sanitaire" obligatoire pour les étudiants dans le domaine de la santé. Il s'agira d'assurer la prévention face aux risques de l'alcool, la drogue ou encore les relations sexuelles à risque... Certains étudiants en médecine se montrent sceptiques : attention à ne pas remplacer les services publics, disent-ils.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......