LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Face à la 2ème vague qui touche durement le pays, Emmanuel Macron et Jean Castex organisent deux conseils de défense.

Emmanuel Macron et Jean Castex passent à la vitesse supérieure face au Covid-19

15 min

Le calendrier s'apprête a être revu. Deux conseils de défense sont organisés ce matin et demain à l'Elysée, des réunions à Matignon avec les présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat et les partenaires sociaux. La France se prépare à subir la second vague.

Face à la 2ème vague qui touche durement le pays, Emmanuel Macron et Jean Castex organisent deux conseils de défense.
Face à la 2ème vague qui touche durement le pays, Emmanuel Macron et Jean Castex organisent deux conseils de défense. Crédits : Bertrand GUAY - AFP

Dans la lutte contre le Covid, il ne s'agit plus de savoir s'il y aura un durcissement des restrictions pour lutter contre sa propagation. L'heure aujourd'hui est à savoir QUAND et COMMENT cela entrera en vigueur. Face à la 2ème vague qui touche durement le pays, le Président de la République a décidé de réunir deux conseils de défense. L'un ce matin et l'autre demain, en présence des ministres en première ligne, Olivier Veran, Bruno le Maire, et Gérald Darmanin, ainsi que des autorités de santé. Le mot d'ordre de l'exécutif est simple : pas question de perdre de temps. Eclairage de Pierre Neveux.

Parmi les nombreux éléments à anticiper avec le renforcement des restrictions sanitaires, il y a la rentrée des classes lundi prochain. A cette heure, elle est maintenue pour tous les élèves et devra s'adapter aux éventuels extensions du couvre-feu ou reconfinement dans le pire des cas. La question du port du masque aux enfants de moins de 11 ans pourrait également être mise sur la table. Certains épidémiologistes le demandent, car les plus jeunes aussi, même s'ils sont moins touchés et moins transmetteurs, pourraient participer à la transmission dans cette période où le virus circule déjà beaucoup. Explications de Danielle Messager.

Quoiqu'il sera décidé par l'exécutif, les conséquences économiques vont s'alourdir. C'est déjà le cas avec le couvre-feu. Des conséquences sur les métiers de la restauration notamment. Mais aussi sur la vie des taxis et VTC. En particulier dans les grandes métropoles, comme Paris, où beaucoup d'entre eux travaillent la nuit : baisse brutale de la demande, des attentes interminables avant d'avoir un client. Thomas Giraudeau est monté dans le taxi d'Abid Bendjeffal, secrétaire de l'association des nouveaux taxis parisiens.

Les autres titres du journal

Quel avenir pour la Mosquée de Pantin en Seine Saint Denis ? Son futur à court terme se joue aujourd'hui, suite à l'audience en référé qui s'est tenue hier au tribunal administratif de Montreuil. Référé contre la fermeture pour six mois du lieu de culte, effective depuis une semaine. C'était l'une des mesures annoncées par Gérald Darmanin au surlendemain de l'attaque terroriste de Conflans-Sainte-Honorine. La vidéo diffamatoire du parent d'élève contre Samuel Paty avait été relayée sur les réseaux sociaux de la mosquée. L'iman qui y officiait jusqu'à hier est également accusé par les autorités d'être "impliqué dans la mouvance islamiste". Le responsable de la mosquée a reconnu hier une faute morale mais souligne que la vidéo a été retirée le jour de l'assassinat et demande à la justice d'en tenir compte pour annuler la décision de fermeture. Quant à son avocat William Bourdon, il s'en est pris violemment au ministre de l'Intérieur.

Pendant ce temps, en Turquie, Recep Tayyip Erdogan continue de flatter son électorat le plus religieux. Après la dénonciation ce weekend des positions d'Emmanuel Macron vis à vis de l'islamisme, assorties d'insultes, vient de sa part la condamnation. Le président Turc a appelé hier ses concitoyens à boycotter les produits français, pour le traitement des musulmans en France supposé discriminatoire par Recep Tayyip Erdogan, et pour réaffirmer son opposition à la liberté de caricaturer le prophète de l’Islam. Dans la population, en revanche, l’appel du président Erdogan semble recevoir un accueil mitigé. Reportage d'Anne Andlauer.

Aux Etats Unis, le temps file et les meetings politiques s’enchaînent. On est à une semaine de l'élection présidentielle, dernière ligne droite d'une campagne hors normes, aux enjeux mondiaux. Donald Trump est toujours distancé par Joe Biden dans les derniers sondages. Le président sortant candidat à sa réélection accélère encore le rythme, multipliant les prises de paroles.  A Washington, les précisions de Grégory Philipps.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......