LE DIRECT
A Pékin, de nouveaux testes sont menés sur la population pour tenter d'enrayer une deuxième vague épidémique

La pandémie de Covid-19 "s'accélère" avertit l'OMS alors qu'en Guyane, certains parlent de "crise humanitaire"

16 min

L'Organisation mondiale de la santé, inquiète notamment de la situation aux Etats-Unis, envoie des experts en Chine pour tenter d'en savoir plus sur l'origine du virus, sa transmission et enrayer une nouvelle vague. En Guyane, le virus se propager rapidement, certains évoquent une crise humanitaire

A Pékin, de nouveaux testes sont menés sur la population pour tenter d'enrayer une deuxième vague épidémique
A Pékin, de nouveaux testes sont menés sur la population pour tenter d'enrayer une deuxième vague épidémique Crédits : GREG BAKER / AFP - AFP

Alors que le nombre de décès a doublé en moins de deux mois dans le monde, l'OMS met en garde contre tout relâchement face à la pandémie de Covid-19 : Le virus continue de faire des ravages aux Etats-Unis ; en Californie, au Texas et en Floride, notamment, mais la contagion progresse, au total, dans une trentaine d'états, sur le sol américain. Signe de prudence, à New York,  les théâtres de Broadway resteront fermés au moins jusqu'en janvier 2021.  "Ce n'est qu'un entracte", disait  il y a deux mois, Lin-Manuel Miranda, créateur de la comédie musicale "Hamilton", mais l'entracte dure longtemps et il coûte cher. Les théâtres de Broadway généraient 33 millions de dollars chaque semaine. Les comédiens et chanteurs ont du mal à boucler les fins de mois, avec de maigres allocations chômage. La pandémie vient de franchir deux seuils symboliques : plus d'un demi-million de morts et dix millions de cas. L'Iran déplore 162 décès en 24 heures, soit le pire bilan journalier depuis le début de la pandémie pour Téhéran, où la levée des restrictions sanitaires a provoqué un rebond du virus. La Chine, elle, recense ce matin, 19 nouveaux cas, dont 7 à Pékin. La pandémie "est loin d'être finie",  elle "s'accélère" même, prévient l'Organisation mondiale de la santé. L'OMS qui va donc dépêcher une équipe, en Chine,  pour tenter d'en savoir plus sur l'origine du virus, sa transmission mais aussi pour mieux nous préparer à l'avenir. Correspondance de Zhi Fan Liu à Pékin pour France Culture. "Il est urgent d'enquêter sur l'origine animale de l'épidémie de Covid-19" expliquait, dès le mois de mars,  le Pr Didier Sicard : le spécialiste des maladies infectieuses regrettait que la recherche se focalise sur les traitements et les vaccins, en négligeant l'origine animale de la pandémie.

En Guyane, le virus continue de se propager rapidement et certains n'hésitent par à parler de crise humanitaire : En Guyane, près de 3 800 cas sont désormais confirmés, soit 1 300 de plus que la semaine dernière. Une vingtaine de quartiers de ce département français d’outre-mer font donc l’objet d'un "confinement total", lourd de conséquences : certains parlent de "crise humanitaire". Reportage de notre envoyé spécial Valentin Dunate, avec les moyens techniques de Laurent Machietti dans le quartier Cogneau-Lamirande à Matoury, à 15km de Cayenne, où des médecins ont installé hier, une clinique de campagne.

Les autres titres du journal

La doyenne des centrales nucléaires françaises encore en activité définitivement débranchée : Fessenheim ne produira plus d'électricité. Le démantèlement devrait prendre 15 à 20 ans. Une victoire par les anti-nucléaire, un crève-cœur par les salariés et les habitants. 

Le ton continue de monter entre Paris et Ankara : Emmanuel Macron a accusé, hier, la Turquie d'avoir une "responsabilité historique et criminelle" dans le conflit libyen, en tant que pays qui "prétend être membre de l'OTAN".

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......