LE DIRECT
Carlos Ghosn, patron déchu de Renault et de Nissan, a confirmé mardi qu'il se trouvait au Liban, disant refuser d'être "otage d'un système judiciaire japonais partial"

Carlos Ghosn a fui le Japon pour aller au Liban

4 min

L'ancien patron de Renault-Nissan ne se trouve plus au Japon - où il était assigné à résidence depuis le 25 avril dernier - mais au Liban, à Beyrouth. Carlos Ghosn le confirme d'ailleurs. Dans un communiqué, il dénonce un système judiciaire japonais "partial" et une "persécution politique".

Carlos Ghosn, patron déchu de Renault et de Nissan, a confirmé mardi qu'il se trouvait au Liban, disant refuser d'être "otage d'un système judiciaire japonais partial"
Carlos Ghosn, patron déchu de Renault et de Nissan, a confirmé mardi qu'il se trouvait au Liban, disant refuser d'être "otage d'un système judiciaire japonais partial" Crédits : Handout / Representatives for Carlos Ghosn / - AFP

Coup de tonnerre dans l'affaire Carlos Ghosn : l'ancien PDG de Renault-Nissan, qui préparait son procès en liberté conditionnelle au Japon, a confirmé ce mardi se trouver au Liban, laissant abasourdie son équipe de défense nippone. "Je n'ai pas fui la justice, je me suis libéré de l'injustice et de la persécution politique. Je peux enfin communiquer librement avec les médias, ce que je ferai dès la semaine prochaine", précise l'homme d'affaires qui possède notamment une maison à Beyrouth.

Carlos Ghosn était assigné à résidence au Japon depuis le 25 avril dernier, dans l'attente d'être jugé, notamment pour malversations financières. 

Les autres titres

En Cote d'Ivoire, l'ancien chef des Jeunes patriotes ivoiriens, Charles Blé Goudé, a été condamné à 20 ans de prison. Il a été reconnu coupable d'"actes de torture, d'homicides volontaires et de viol".

Emmanuel Macron prononcera ses traditionnels vœux de fin d'année à 20 heures, ce mardi ce soir. Nous l'analyserons, dans la foulée, jusqu'à 20h30 sur France Culture avec nos invités. Ce discours est attendu, en pleine contestation contre la réforme des retraites

Un appel à la grève est relancé à Radio France, face au plan de suppression de postes de la direction. Ce journal est donc raccourci des deux tiers et ne comprend pas de reportages ni d'éléments sonores. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......