LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Marseille, le navire humanitaire l'Aquarius et son équipage ont pris le temps d'une escale technique

Sans port d'attache, l'Aquarius va reprendre la mer

15 min
À retrouver dans l'émission

L'Aquarius va reprendre la mer, ce mercredi. Le navire humanitaire affrété par l'ONG SOS Méditerranée était à quai, dans le port de Marseille, depuis un mois. Le bateau avait été le premier à être interdit de débarquer sur les côtes italiennes par le nouveau gouvernement à la mi juin.

A Marseille, le navire humanitaire l'Aquarius et son équipage ont pris le temps d'une escale technique
A Marseille, le navire humanitaire l'Aquarius et son équipage ont pris le temps d'une escale technique Crédits : PAU BARRENA - AFP

A les entendre, ils n'ont jamais envisagé de ne pas reprendre la mer. Les volontaires de SOS Méditerranée n'ont que deux choses en tête : d'abord ce chiffre de 700 migrants morts noyés en Méditerranée depuis début juin, faute d'assistance. Chiffre donné par l'Organisation internationale des migrations. Ensuite, cette conviction qu'ils ont le droit international maritime de leur côté. N'en reste pas  moins la question la plus épineuse. : que faire, des personnes secourues ?

Dans le même temps, un navire humanitaire a reçu l'autorisation de débarquer en Tunisie, au port de Zarzis, une quarantaine de migrants secourus. Il attendait depuis deux semaines en plein mer. Par ailleurs, ce mardi, un navire commercial italien a, lui, ramené des migrants en Libye. Ils avaient été sauvés des eaux un peu plus tôt. Des ONG et des politiques italiens l'accuse d'avoir violé le droit international.

Les autres titres du journal

Jean-Pierre Bemba est attendu en République Démocratique du Congo, onze ans après avoir quitté le pays. Malgré les accusations de "crime de guerre" et de "crimes contre l’humanité" en Centrafrique, il sera chaleureusement accueilli en RDC.

Nous reviendrons sur les deux motions de censure débattues et rejetées, ce mardi, à l'Assemblée nationale. L'opposition veut maintenant utiliser l'affaire Benalla pour peser sur la réforme constitutionnelle.

Le projet de loi Pénicaud 2 est en passe d'être adopté à l'Assemblée, avant la pause estivale. Il regroupe les questions de l'apprentissage - possible jusqu'à 30 ans - de la formation professionnelle et de l'assurance-chômage.

La France n'a jamais utilisé autant d'électricité d'origine renouvelable depuis 1960 (quand 55% de la production électrique était d'origine hydroélectrique). Au deuxième trimestre, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) estime que 31% de l'électricité utilisée était renouvelable. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......