LE DIRECT
Cité par l'agence de presse officielle KCNA, Kim Jong-un a déclaré qu'il n'y avait plus aucune raison pour la Corée du Nord de se tenir au gel des essais nucléaires

La Corée du Nord menace de reprendre les essais nucléaires

15 min

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré ce mercredi que son pays allait reprendre le développement de son programme nucléaire et lancer dans un avenir proche une "nouvelle arme stratégique", faute de reprise des négociations avec les Etats-Unis.

Cité par l'agence de presse officielle KCNA, Kim Jong-un a déclaré qu'il n'y avait plus aucune raison pour la Corée du Nord de se tenir au gel des essais nucléaires
Cité par l'agence de presse officielle KCNA, Kim Jong-un a déclaré qu'il n'y avait plus aucune raison pour la Corée du Nord de se tenir au gel des essais nucléaires Crédits : STR / KCNA VIA KNS - AFP

Il promet une "action sidérante" contre les Etats-Unis. Le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un reprend son ton martial, en ce 1er janvier 2020. Il est bien loin le temps du 1er janvier 2019 quand on sentait un espoir de réconciliation avec la Maison Blanche et de dénucléarisation de la péninsule. La page semble tournée avec la nouvelle année. Kim Jong-un annonce la fin du moratoire nord-coréen sur les essais nucléaires.

Écouter
1 min
Louis Palligiano, correspondant de RFI à Séoul pour France Culture

Le président américain, Donald Trump, continue à croire en la volonté du leader nord-coréen Kim Jong-un de dénucléariser son pays.

Les autres titres du journal

Emmanuel Macron a été peu loquace sur la réforme des retraites, au grand regret des syndicats et des élus. Il promet seulement que cette réforme "ira jusqu'au bout". Philippe Moreau-Chevrolet , professeur de communication politique à Sciences-Po Paris, se dit surpris par la posture "en retrait" du Président de la République. 

Cinq milliards d'euros en moins sur l’impôt sur le revenu, en 2020 :Cette promesse faite au "gilets jaunes" a été tenue. Bercy estime que cette baisse serait la plu sensible pour les revenus compris entre 20 et 25 000 euros par an.

Donald Trump menace l'Iran après la prise d'assaut de l'ambassade américaine à Bagdad, ce mardi. Des milliers de manifestants s'y étaient rassemblés.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......