LE DIRECT
Principales informations sur l'économie du Liban

Une visioconférence et un appel aux dons pour soutenir les Libanais

16 min

Au Liban, quatre mois après la gigantesque explosion dans le port de Beyrouth et la démission du gouvernement, le pays n’a toujours pas de nouvelles équipes dirigeantes, alors qu’il continue de s’enfoncer dans la crise économique. Avec l’ONU, la France organise ce mercredi une conférence.

Principales informations sur l'économie du Liban
Principales informations sur l'économie du Liban Crédits : Omar KAMAL, Romain ALLIMANT - AFP

Elle subventionnait jusque-là un certain nombre de produits de base au Liban et de produits importés comme le carburant, la farine ou les médicaments : la Banque du Liban ne pourra pas maintenir ses subventions au-delà du mois de deux mois. C'est un exemple d'une économie libanaise qui s'effondre, qui s'enfonce dans une "dépression délibérée", selon la Banque Mondiale. Elle pointe du doigt les dirigeants du pays qui laissent faire. 

Écouter
58 sec
Aurélien Colly au Liban, avant la visioconférence

La visioconférence internationale organisée ce mercredi s'attachera donc à soutenir les Libanais plutôt que leur gouvernement. Sont conviés : des chefs d'Etat des organisations internationales ou des bailleurs de fonds multilatéraux, quatre mois après la double explosion à Beyrouth. 

Écouter
1 min
Quatre mois après l'explosion à Beyrouth, où en est l'enquête ? (par Aurélien Colly)

Les autres titres du journal

Le collectif Inter-Hôpitaux, qui regroupe soignants et usagers, alerte. Malgré la grève des urgences, malgré le Ségur et les investissements promis, rien n’a changé concrètement : les personnels sont toujours épuisés et les lits continuent de fermer. Ils sont soutenus publiquement par l’écrivaine Marie Desplechin.

Pas de ski à Noel, même chez nos voisins européens. Emmanuel Macron envisage des "mesures dissuasives" pour les Français. Levée de bouclier de toutes parts, en quelques heures à peine.

Le rapport Frouin sur les travailleurs des plateformes ne préconise pas de statut spécifique pour ceux qui travaillent chez Uber ou Deliveroo. Il sera remis ce mercredi à Matignon.

La première mission de nettoyage dans l’espace est prévue pour 2025. L’Agence Spatiale Européenne a signé un contrat avec la société ClearSpace qui a mis au point un appareil, appelé Adriosse, capable de détruire des déchets en orbite.  L’Europe a investi 86 millions d’euros dans cette mission.

À venir dans ... secondes ...par......