LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La ministre des Transports, Elisabeth Borne, lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale

SNCF : des amendements du gouvernement validés pour l'ouverture à la concurrence

15 min

Quand les cheminots se font entendre dans la rue, le gouvernement préfère concentrer ses forces face aux députés. Après un échange en Commission avec la ministre des Transports, Elisabeth Borne, les députés ont donné leur feu vert à une série d'amendements sur l'ouverture à la concurrence.

La ministre des Transports, Elisabeth Borne, lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale
La ministre des Transports, Elisabeth Borne, lors des questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale Crédits : THOMAS SAMSON - AFP

La réforme ferroviaire, toujours décriée par les cheminots grévistes, mais elle fait déjà du chemin à l'Assemblée. Des amendements du gouvernement ont été validés, tard mardi soir, en Commission. Ils permettront l'ouverture à la concurrence du chemin de fer français. Echanges avec la ministre des Transports à suivre, et comparaisons européennes avec nos correspondants à Londres et Berlin.

Les autres titres du journal

Construire plus, mieux et moins cher. Le projet de loi "Logement" du gouvernement est présenté ce mercredi matin en Conseil des ministres. Il  vise notamment à réorganiser en profondeur le secteur du logement social, ce qui n'est pas du goût des bailleurs sociaux, vous l'entendrez.

Vincent Bolloré, de nouveau devant la justice face aux médias. Il accuse, cette fois, un reportage de "Complément d'enquête" diffusé sur France Télévision de "diffamation". "Tout est vrai dans ce que j'ai dit", s'est défendu son auteur, le journaliste d'investigation Tristan Waleckx, devant le tribunal correctionnel de Nanterre.

La réponse de Donald Trump aux migrants mexicains toujours plus nombreux : le président américain veut envoyer l'armée à la frontière sud des Etats-Unis. "Le gouvernement mexicain décidera de sa réponse en fonction de cette clarification et défendra toujours notre souveraineté et notre intérêt national", a déclaré sur Twitter le ministre mexicain des Affaires étrangères.

Le dilemme des habitants de la Ghouta orientale. Le régime leur demande de choisir : quitter leur domicile avec les rebelles et être assimilé à des terroristes, ou bien rester sous la coupe du pouvoir de Bachar el-Assad.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......