LE DIRECT
Quatorze militantes féministes reprochent à Instagram de censurer certaines de leurs publications

Quatorze féministes assignent Facebook en justice pour que le groupe explique sa politique de modération

16 min

Quatorze militantes féministes assignent en référé Facebook et sa filiale Instagram, ce mercredi. Elles dénoncent une certaine opacité dans le fonctionnement des réseaux sociaux et leur plein pouvoir en matière de liberté d'expression.

Quatorze militantes féministes reprochent à Instagram de censurer certaines de leurs publications
Quatorze militantes féministes reprochent à Instagram de censurer certaines de leurs publications Crédits : Lionel BONAVENTURE - AFP

Leurs comptes ont été suspendus à plusieurs reprises, certaines de leurs publications supprimées, sans explication : quatorze militantes féministes assignent en référé Facebook qui détient Instagram. Devant la chambre civile du tribunal de Paris, elles veulent contraindre le groupe à dévoiler ses méthodes de modération. L'idée est d'"obtenir des réponses" sur la manière dont le géant américain conçoit et applique sa politique de modération, aux règles "bienveillantes mais absolument incompréhensibles", dit l'une de leurs avocates. 

Écouter
1 min
Les explications d'Anne Lamotte

Les autres titres du journal

Le gouvernement a dû s'y reprendre à deux fois pour faire valider son Pass sanitaire à l'Assemblée nationale ce mardi. Idem pour la sortie de l'état d'urgence. Son allié, le Modem, a voulu se faire entendre et obtenir une concession. La sortie de l'état d'urgence ne se fera pas fin octobre mais fin septembre. 

Les personnels de laboratoire prévoient une grève pour demander une augmentation de salaire. Ils sont exclus pour le moment de la revalorisation du "Ségur de la Santé".  

Il y a eu des échanges de tirs et des roquettes, dans la nuit, faisant une quarantaine de morts au total. La communauté internationale a appelé au calme mais les Etats-Unis ne prennent pas vraiment position.

Au Liban, on s’apprête à célébrer l’Aïd alors que la crise économique, sociale et sanitaire étouffe le pays. Il y a une pénurie d’essence ces derniers à cause de la crise financière.

Y aura-t-il un procès d’Air France et Airbus pour le crash du Rio-Paris en 2009 ? La cour d’appel de Paris rend ce mercredi matin une décision très attendue par les familles des 228 victimes de la catastrophe de l’AF447. C'est la plus meurtrière de l’histoire d’Air France. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......