LE DIRECT
Les Libanais se ruent dans les supermarchés avant le confinement

Le Liban se prépare à un confinement très strict

16 min

Un troisième confinement se profile au Liban. A partir de jeudi, les Libanais auront interdiction de sortir de chez eux, toute la journée. Tout sera fermé, même les magasins d'alimentation.

Les Libanais se ruent dans les supermarchés avant le confinement
Les Libanais se ruent dans les supermarchés avant le confinement Crédits : JOSEPH EID - AFP

Au Liban, les contaminations ont explosés ces deniers jours après un assouplissement des restrictions lors des fêtes de fin d’année. Avec plus de 3 000 cas positifs chaque jour pour 4 millions d’habitants - et bientôt 2 000 morts - l’épidémie est "hors de contrôle", selon le Premier ministre sortant. Pour tenter de ralentir cette progression, alors que le système de santé est saturé, tout le pays va être reconfiné à partir de ce jeudi, 5h du matin. Interdiction de sortir de chez soi, toute la journée. Même les magasins d’alimentation vont fermer. C’est donc la ruée dans les supermarchés pour faire des provisions.

Écouter
1 min
Aurélien Colly, à Beyrouth, pour France Culture

Les autres titres du journal

Il n'est pas question pour le moment de reconfinement en France. Mais de reconquête électorale. A quinze mois de la Présidentielle, Emmanuel Macron organise un séminaire gouvernemental. 42 ministres et secrétaires d'Etat seront à l'Elysée pour fixer l'agenda des dernières réformes du quinquennat. L'idée est de mettre de côté l'espace d'un instant les questions sanitaires. 

Pas question, aussi, de donner une date pour la ré-ouverture des lieux culturels. Pour Roselyne Bachelot, ce serait "irresponsable". Zoom sur l'industrie musicale dans ce journal.

Nous nous pencherons ensuite sur la présidence de la Fondation nationale des Sciences politiques, après la démission d'Olivier Duhamel, accusé d'inceste. Il y a peu de candidat pour lui succéder.

Aux Etats-Unis, les Démocrates vont proposer une procédure de destitution contre Donald Trump. Ils pourraient être suivis par une vingtaine de Républicains. Nous irons à Washington, ville bouclée par les forces de l'ordre.

Au Chili, les féministes comptent bien relancer le débat sur l'avortement dans leur pays. Une proposition de loi pour dépénaliser l'avortement au Chili sera examiné à partir de ce mercredi par les députés. Actuellement, l'avortement n'est autorisé qu'en cas de risque pour la vie de la femme enceinte, en cas de viol, ou si le fœtus n'est pas viable.

À venir dans ... secondes ...par......