LE DIRECT
Des militants anti-avortement, lors d'une manifestation en janvier dernier à Washington.

Avortement : jusqu'à 99 ans de prison pour les médecins dans l'Etat de l'Alabama

16 min

L'Etat de l'Alabama, aux Etats-Unis, a voté la loi anti-avortement la plus répressive du pays : jusqu'à 99 ans de prison pour un médecin pratiquant l'IVG. Le texte ne prévoit pas d'exception en cas de viol ou d'inceste.

Des militants anti-avortement, lors d'une manifestation en janvier dernier à Washington.
Des militants anti-avortement, lors d'une manifestation en janvier dernier à Washington. Crédits : SAUL LOEB - AFP

Les médecins pratiquant l'avortement seront passibles, dans l'Alabama, de peines de prison de 10 à 99 ans, sauf en cas d'urgence vitale pour la mère ou d'"anomalie létale" du fœtus. Le Sénat de l'Etat américain a voté en ce sens, ce mardi soir. C'est la loi la plus répressive des Etats-Unis.

L'objectif avoué des promoteurs du texte est de se retrouver devant la Cour suprême des Etats-Unis pour la convaincre de revenir sur sa décision emblématique de 1973, "Roe v. Wade" qui a reconnu le droit des femmes à avorter tant que le fœtus n'est pas viable. L'Association de défense des droits civiques (ACLU) a annoncé son intention d'aller en justice pour empêcher l'application de ce texte.

Ce projet est particulièrement répressif mais vingt-huit Etats américains ont introduit plus de 300 nouvelles règles depuis le début de l'année afin de limiter l'accès à l'avortement, selon un décompte de l'Institut Guttmacher qui défend le droit des femmes à l'IVG.  Le Mississippi et la Géorgie ont ainsi interdit les avortements dès que les battements du cœur du fœtus sont détectables, soit environ à la sixième semaine de grossesse. 

Crédits : Vincent LEFAI, Kun TIAN, Jonathan WALTER - AFP

Les autres titres du journal

Un documentaire qui pousse le gouvernement polonais à durcir sa loi contre la pédophilie. Ce film, en caméra cachée, sur des prêtres pédophiles a été vu 13 millions de fois en quatre jours. 

Comment faire débattre tous - ou presque tous - les candidats aux élections européennes ? France 2 et France Inter organisent deux débats à la suite, en soirée, en fonction du nombre d'intentions de vote des candidats. Une mascarade, répondent certains. Ils menacent de boycott. 

Les premières réponses aux vœux d'orientation en études supérieures seront dévoilées ce mercredi soir sur la plateforme Parcoursup. Nous nous interrogerons sur un éventuel manque de places, cette année encore.

À venir dans ... secondes ...par......