LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Une réfugiée afghane et ses enfants, dans un hôtel parisien, le 22 août 2021.

Afghanistan : un mois sous le joug des talibans

15 min

Les talibans ont pris le pouvoir il y a un mois exactement en Afghanistan, provoquant des scènes de panique à l'aéroport de Kaboul. Témoignage d'une jeune femme, réfugiée en France depuis quelques semaines.

Une réfugiée afghane et ses enfants, dans un hôtel parisien, le 22 août 2021.
Une réfugiée afghane et ses enfants, dans un hôtel parisien, le 22 août 2021. Crédits : Farshad USYAN - AFP

Il y a un mois, la ville de Kaboul tombait aux mains des talibans. Les fondamentalistes religieux ont repris le pouvoir en Afghanistan, un peu plus de vingt ans après la première fois. Panique dans les rues de la capitale, embouteillages monstres sur les routes, cohue à l'aéroport : les civils ont tenté pour beaucoup de fuir. Jusqu'à la fin août et le retrait des troupes étrangères, les évacuations se sont succédé dans la précipitation. Au total, 124 000 personnes ont été sorties du pays via le pont aérien, mis en place notamment par les États-Unis. Parmi les Afghans mis en sécurité en France, figure une activiste de 26 ans. Cette jeune femme vit comme un traumatisme le fait d'avoir dû tout abandonner. Témoignage recueilli par Valérie Crova.

Qui dirige l'Afghanistan parmi les fondamentalistes religieux ? Les tensions semblent vives au sommet, alimentées par de nombreuses rumeurs. Les explications d'Éric Biégala.

Écouter
1 min
Des tensions internes chez les talibans - Éric Biégala

Les autres titres du journal

Le plus haut gradé du Pentagone s'inquiétait de l'état mental de Donald Trump au point qu'il a pris secrètement des mesures pour éviter une guerre avec la Chine, c'est ce qu'on apprend dans un livre à paraître dans quelques jours. La correspondance de Sébastien Paour à Washington.

La mesure ne fait pas l'unanimité en France : l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les soignants entre en vigueur ce mercredi. La CGT-Santé est opposée à cette obligation vaccinale.

Nous reviendrons sur les 50 ans de l'ONG Greenpeace qui lutte pour la protection de la planète avec notre spécialiste environnement Véronique Rebeyrotte. 

Portrait à suivre de Christophe Leribault, actuellement à la tête du Petit Palais, nommé directeur des musées d'Orsay et de l'Orangerie à Paris. Portrait signé Éric Chaverou.

Écouter
1 min
Portrait de Christophe Leribault - par Éric Chaverou
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......