LE DIRECT
Il s'agit de personnes âgées de plus de 75 ans qui souffraient de comorbidités, , justifie Olivier Véran en attendant le résultat d'études.

Vaccination : le pari de la transparence pour le gouvernement

15 min

Prudence et transparence, c'est la stratégie adoptée par le gouvernement pour répondre à toutes les questions sur la vaccination. Premier ministre et ministre de la Santé tentent de rassurer sur le stock de vaccins et les 5 morts de personnes âgées vaccinées.

Il s'agit de personnes âgées de plus de 75 ans qui souffraient de comorbidités, , justifie Olivier Véran en attendant le résultat d'études.
Il s'agit de personnes âgées de plus de 75 ans qui souffraient de comorbidités, , justifie Olivier Véran en attendant le résultat d'études. Crédits : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN - AFP

En pleine campagne de vaccination, le gouvernement s'impose de rassurer les Français. Il y a bien un problème d'approvisionnement en vaccins, des retards dans les livraisons, a reconnu hier Jean Castex devant l'Assemblée Nationale. Néanmoins, l'objectif du million de vaccinations d'ici la fin janvier sera tenu assure le Premier ministre. Pour ce qui est des cinq décès de personnes à Nancy, Tours et Montpellier, après avoir reçu des doses du produit de Pfizer, dans un pays où le nombre de réticents à la vaccination est toujours grand, l’exécutif n'a pas laissé le temps aux rumeurs et polémiques de s'installer. Il s'agit de personnes âgées de plus de 75 ans, insiste Olivier Véran, qui souffraient de comorbidités...

Les autres titres du journal

La saison de ski n'est pas compromise en Autriche, contrairement à la France. A ceci près que seuls les Autrichiens en profitent, puisqu'une quarantaine est imposée à la plupart des voyageurs entrant dans le pays. L’ Autriche en est pourtant actuellement à son troisième confinement. Il vient même d'être prolongé jusqu’au 7 février, avec pour les stations de ski, un protocole sanitaire strict. Reportage signé Isaure Hiace.

Joe Biden s'apprête à prendre possession de la Maison Blanche aux États-Unis. Passation de pouvoir inédite, sans le président sortant. Donald Trump mauvais perdant, s'envolera tout à l'heure pour la Floride, son dernier pied de nez après avoir gracié ce matin son ancienne éminence grise, Steve Bannon. Précisions de notre envoyé spécial à Washington, Franck Mathevon.

En France, le projet de réforme constitutionnelle arrive en Conseil des ministres. Il prévoit d'ajouter la défense de l’environnement et du climat dans la constitution. C'est la première étape avant un référendum à risque pour Emmanuel Macron, car pour ce projet de révision, Emmanuel Macron doit d’abord obtenir le vote à la majorité simple, à la fois de l’Assemblée nationale, mais surtout au Sénat, ce qui sera plus difficile. C'est ce que nous explique le professeur de droit Romain Rambaud, interrogé par Antoine Marette.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......