LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame ce mercredi 28 mars

Hommage à Arnaud Beltrame : l'unité nationale plutôt que le débat sur la laïcité

15 min

Une minute de silence à la mémoire d'Arnaud Beltrame. A 10h, ce mercredi, dans toutes les gendarmeries, au moment où son cercueil sera devant le Panthéon. Direction ensuite les Invalides pour un hommage national à partir de 11h30. Arnaud Beltrame s'est livré à Radouane Lakdim en échange d'une otage.

Hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame ce mercredi 28 mars
Hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame ce mercredi 28 mars Crédits : Visactu

L'unité avant tout. Lors de l'hommage national au gendarme Arnaud Beltrame, ce mercredi matin, Emmanuel Macron ne souhaite pas - a priori - entrer dans un débat sur la laïcité ou sur l’islam. Il présidera la cérémonie aux Invalides, cinq jours après les attaques terroristes à Carcassonne et dans sa banlieue.

A 11h30, les casernes de gendarmerie, commissariats et préfectures respecteront une minute de silence. Les drapeaux seront en bernes, sur les établissement scolaires notamment. Le ministre de l'Education nationale présentait mardi sa réforme de la maternelle. Jean-Michel Blanquer a demandé aux enseignants de faire réfléchir les élèves sur les notions de courage et de citoyenneté.

Les autres titres du journal

Le maire de Sevran (93) démissionne et dénonce le manque de moyens pour les villes modestes. Stéphane Gatignon l'a dit ce mardi lors de son dernier conseil municipal.

Nous reviendrons ensuite sur la soirée des élus de Nouvelle-Calédonie passée à Matignon. La question du référendum dans sept mois est trouvée : "Voulez-vous qu'elle accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante?" Un ardu compromis.

Kim Jong-un tend la main à son voisin chinois. Il était à Pékin en ce début de semaine. Le dirigeant nord-coréen prépare, notamment, sa rencontre avec Donald Trump. Nous irons à Séoul.

La peur des sanctions en Egypte si l'on ne choisit pas Abdel Fattah al-Sissi à la Présidentielle. Rencontre avec un électeur qui explique avoir été "forcé à voter". L'élection se termine ce mercredi soir.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......