LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Qu'elle réponse, l'Etat, doit-il apporter en urgence ? Réponse ce soir.

Plus question d'attendre que la crise sanitaire empire, Emmanuel Macron s'adressera aux Français ce soir pour détailler la stratégie contre le Covid-19

15 min

Allocution du président de la République aux Français ce soir à 20h, avec à prévoir un durcissement radical des mesures pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. Tout sera décidé ce matin en Conseil de défense.

Qu'elle réponse, l'Etat, doit-il apporter en urgence ? Réponse ce soir.
Qu'elle réponse, l'Etat, doit-il apporter en urgence ? Réponse ce soir. Crédits : Ludovic MARIN - AFP

La propagation du Covid n'est plus sous contrôle aujourd'hui, et les derniers chiffres de Santé publique France ont de quoi convaincre le gouvernement que des mesures sanitaires renforcées sont nécessaires. 288 morts à l'hôpital pour les dernières 24h, 235 en ehpad sur les quatre derniers jours, 2 900 malades en réanimation, la moitié des lits dans ces services sont remplis dans tout le pays. Et malheureusement, on est encore loin du pic. Les quinze jours à venir verront une progression exponentielle de l'épidémie selon les autorités sanitaires. Qu'elle réponse, l'Etat, doit-il apporter en urgence ? On le saura ce soir avec l'allocution d'Emmanuel Macron à 20h.

A l'issue du deuxième conseil de défense en deux jours à l'Elysée ce matin, il sera aussi question de l'organisation des hôpitaux, qui sont de plus en plus sous tensions avec l'augmentation continue du nombre de malades. Tirer les leçons de la première vague et anticiper les besoins, en particulier dans les services de réanimation en prévision des futures arrivées, c'est ce que demande notamment Patrick Pelloux, le président de l'association des médecins urgentistes de France.

A mesure que l'épidémie progresse et pèse sur les établissements et les personnels, la politique de dépistage à grande échelle du gouvernement commence à trouver ses limites. Aujourd'hui toute hospitalisation, peu importe la raison, nécessite la réalisation d'un test PCR pour transférer le patient dans le bon service, isolé Covid ou non.  A l'hôpital public Saint-Antoine à Paris par exemple, Jean-Baptiste Kreps, cadre de santé et membre du collectif Inter'Urgences, alerte sur la saturation des urgences de nuit faute de résultats rapide des tests.

Et puis alors que l'Europe fait face à sa deuxième vague, de l'autre côté du globe, en revanche, une bonne nouvelle nous arrive : Melbourne, la deuxième ville d'Australie, est sortie de sa deuxième vague. Depuis cette nuit, les 5 millions d'habitants retrouvent la liberté de se déplacer après un confinement de 3 mois. Ces derniers jours, aucun nouveau cas n’a enregistré. A Sydney, la correspondance de Grégory Plesse.

Les autres titres du journal

Aux Etats-Unis, à moins d'une semaine maintenant de la présidentielle, un autre sujet s'invite dans la dernière ligne droite avant le scrutin : les inégalités raciales, avec une deuxième nuit de manifestations et de violences à Philadelphie, dans l'est du pays. Suite à la mort d’un homme noir, Walter Wallace, tué par la police. C'était lundi après-midi dans les quartiers à majorité afro-américaine. Affrontements avec les forces de l’ordre, magasins vandalisés, voitures brûlées... Non loin de là, la famille de la victime a donné sa version des faits et appelé au calme. Reportage, à Philadelphie, de Sébastien Paour.

Dans ce contexte sanitaire et ce climat si particulier, voici une belle preuve que le monde de la Culture peut résister à la crise et à la morosité. Depuis hier soir, le Festival de Cannes s'invite sur la Croisette, en version revisitée. Après avoir été reportée puis annulée comme de nombreux événements culturels depuis mars, la 73ème édition se tient finalement pendant trois jours : seuls 4 des 56 films de la sélection officielle seront projetés, ce qui a demandé à Thierry Frémaux, le directeur général du Festival, de faire des choix de circonstance.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......