LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Ce débat restera comme l'un des pires de l'histoire", a déclaré à l'AFP Aaron Kall, enseignant à l'Université du Michigan et spécialiste des débats présidentiels.

Présidentielle aux Etats-Unis : le débat vire au chaos, à l'image d'une Amérique divisée

15 min

Donald Trump et son rival à la Présidentielle Joe Biden se sont affrontés en débat cette nuit. Railleries et attaques personnelles : on ne retiendra (presque) que ça. L'un des pires débat de l'histoire, disent déjà les commentateurs outre-Atlantique.

"Ce débat restera comme l'un des pires de l'histoire", a déclaré à l'AFP Aaron Kall, enseignant à l'Université du Michigan et spécialiste des débats présidentiels.
"Ce débat restera comme l'un des pires de l'histoire", a déclaré à l'AFP Aaron Kall, enseignant à l'Université du Michigan et spécialiste des débats présidentiels. Crédits : ANGELA WEISS - AFP

Un combat de boxe à coup d'invectives et de noms d'oiseaux : le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden a offert mardi un spectacle particulièrement chaotique à trente-cinq jours d'une élection présidentielle américaine sous haute tension. Lors d'un duel télévisé suivi par des dizaines de millions d'Américains, le candidat démocrate de 77 ans a traité le 45e président des Etats-Unis, 74 ans, de "menteur" puis de "clown". "Vous allez la fermer!", lui a-t-il même lancé alors que la confrontation virait à la cacophonie.

Écouter
2 min
Benjamin Illy, à New-York pour France Culture

Joe Biden accuse donc Donald Trump de faire passer l'économie avant la santé des Américains. A ce propos, notez que l'administration Trump a accordé ce mardi soir des prêts pour sept compagnies aériennes pour sauvegarder l'emploi.  Dans le même temps, le géant des divertissement, Disney, annonçait la suppression de 28 000 emplois aux Etats-Unis.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres du journal

En Arménie, des volontaires se pressent pour participer aux combats face à l’Azerbaïdjan. Le Conseil de sécurité de l'ONU réclame un "arrêt immédiat des combats" dans le Haut-Karabakh. Le bilan est officiellement d'une centaine de morts, mais les deux camps assurent chacun avoir infligé davantage de pertes à l'autre.

La précarité a de nouveaux visages. C'est la conséquence de la pandémie de Covid-19. Le Secours Populaire présente ce mercredi matin son baromètre annuel sur la pauvreté. Portrait d'une nouvelle bénéficiaire dans ce journal. 

Et si la solution venait des plantes et des champignons ? 210 chercheurs répartis dans 42 pays pensent aussi que c’est avec l’aide de la botanique que nous pourrons nous débarrasser du Covid-19.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......