LE DIRECT
L'aide française permettra d'aider les hopitaux

La France aide l'Inde face à l'épidémie de Covid-19 qui progresse de façon dramatique

15 min

L'épidémie de Covid-19 en Inde progresse sans frein. A chaque jour son record de décès et de contaminations. 3500 morts et 400 000 contaminations ces dernières 24h. Des hôpitaux débordés. Le pays compte sur l'aide internationale et celle de la France part cet après-midi de Paris.

L'aide française permettra d'aider les hopitaux
L'aide française permettra d'aider les hopitaux Crédits : Prakash SINGH - AFP

400 000 contaminations quotidiennes : une première mondiale et un nouveau record à déplorer en Inde où l'épidémie fait des ravages. Encore plus de 3 500 morts ces dernières 24h. On compte désormais plus de 211 000 victimes du Covid-19 dans le pays. La situation dans les hôpitaux est dramatique, ils sont sous équipés, sous haute pression, au point que des drames s'ajoutent à la crise. Ce matin, un court circuit dans un service de soins intensifs d'un hôpital de l'ouest du pays a provoqué un incendie. Au moins seize malades du Covid et deux infirmières sont décédés. C'est la troisième fois en deux semaines qu'un hôpital fait face à un départ de feu. Alors comment aider l’Inde à sortir du marasme ? Le soutien international se met en place depuis hier : envoi en urgence de tests et de masques des Etats-Unis. La France prend sa part, avec un avion de matériel qui partira de Roissy cet après-midi. Précisions de Thibault Lefèvre.

Les autres titres du journal

Un 1er mai comme les autres ou presque cette année malgré l'épidémie, avec un retour dans la rue des syndicats pour la journée internationale de lutte pour les droits des travailleurs et des travailleuses. La CGT, FO, FSU, Solidaires, mais aussi les syndicats étudiants et lycéens l’Unef, l’Unel, et la Fidl appellent à des mobilisations unitaires dans toute la France sous un étendard commun : « Juste, Solidaire et durable ». Les autorités s'attendent seulement à environ 100 000 manifestants sur l'ensemble du territoire, mais prévoient tout de même un dispositif de sécurité important contre d'éventuels casseurs. Une partie de la mobilisation se fera donc aussi sur Internet, pour rappeler que le combat social ne s'est pas arrêté avec l'épidémie. Explications de Catherine Petillon.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......