LE DIRECT
Le docteur Li Wenliang est devenu l'un des symboles de la contestation de la gestion de l'épidémie par les autorités chinoises.

En Chine, la colère grandit après la mort d'un médecin lanceur d'alerte dans l'épidémie de coronavirus

15 min

En Chine, selon notre correspondant à Pékin, des milliers de personnes ont manifesté hier à Wuhan après la mort du docteur Li Wenliang, un médecin de 34 ans décédé de l'épidémie de coronavirus et qui avait été sanctionné pour avoir lancé l'alerte.

Le docteur Li Wenliang est devenu l'un des symboles de la contestation de la gestion de l'épidémie par les autorités chinoises.
Le docteur Li Wenliang est devenu l'un des symboles de la contestation de la gestion de l'épidémie par les autorités chinoises. Crédits : LAURENCE SAUBADU, GAL ROMA - AFP

La crise sanitaire devient crise politique autour de la figure du médecin décédé hier du coronavirus. Le docteur Li Wenliang, avait été sanctionné par les autorités chinoises pour avoir alerté sur la maladie. Depuis l'annonce de sa mort, les messages de soutiens envers sa famille et de fortes critiques envers les autorités ont afflué sur les réseaux sociaux chinois avant d'être rapidement supprimés. Des milliers de personnes ont aussi manifesté dans la rue, nous dira notre correspondant en Chine Stéphane Pambrun. 

Les autres titres de l'actualité 

L'Irlande vote aujourd'hui pour des élections législatives anticipées

Le Premier ministre Leo Varadkar joue son avenir à la tête du pays à l'issue d'une campagne où les questions intérieurs, notamment les questions sociales sont au premier plan des préoccupations. Analyse d'Antoine Giniaux 

La Commission spéciale sur les retraites siège tout ce week-end pour examiner les amendements au projet de loi

La France insoumise a déposé près de 19 000 de ces textes. Analyse à suivre de cette stratégie de l'obstruction avec Pierre Neveux. Hier soir les avocats ont reconduit leur mouvement de grève qui entre dans sa sixième semaine consécutive. A la RATP, ce sont désormais quatre syndicats qui appellent à une journée "morte" dans les transports d’Île-de-France le lundi 17 février, jour d'arrivée du texte dans l'hémicycle pour le débat à l'Assemblée Nationale.

Pierre Guyotat, l'un des grands noms de la littératures française est décédé hier à l'âge de 80 ans.

Honoré par le prix Médicis en 2018 pour son oeuvre "Idiotie" dans lequel il revenait sur son parcours marqué par la guerre d'Algérie, nous entendrons la voix de l'écrivain et l'hommage de l'historien Benjamin Stora.

Un dossier complet à retrouver ici.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......