LE DIRECT
800 000 personnes pourraient fuir Idleb en cas d'attaque selon les Nations-Unies.

Échec des réunions diplomatiques sur le sort d'Idleb en Syrie

14 min

L'Iran, la Russie et la Turquie réunies à Téhéran hier n'ont pas trouvé d'accord, le Conseil de Sécurité de l'ONU non plus, alors qu'une attaque des forces du régime syrien serait imminente envers Idleb, le dernier bastion rebelle.

800 000 personnes pourraient fuir Idleb en cas d'attaque selon les Nations-Unies.
800 000 personnes pourraient fuir Idleb en cas d'attaque selon les Nations-Unies. Crédits : LAURENCE SAUBADU, THOMAS SAINT-CRICQ, JEAN MICHEL CORNU - AFP

Aucune solution diplomatique n'a été définie hier, alors que trois millions de personnes, habitant la région, vivent dans l'angoisse d'une offensive du régime de Damas qui pourrait avoir lieu dans les prochaines heures. Les précisions de Laure Stephan dans ce journal.

Les autres titres de l'actualité 

700 scientifiques interpellent le monde politique face à l'urgence climatique. Dans une tribune publiée dans le journal Libération aujourd'hui alors qu'une marche mondiale pour le climat est organisée notamment à Paris.

En Egypte, deux femmes risquent la prison pour avoir dénoncé le harcèlement sexuel dans des vidéos postées sur internet. Ce sont les victimes qui seront sur le banc des accusés aujourd'hui nous dira notre correspondant au Caire, Martin Roux.

Aux Etats-Unis, Barack Obama est entré en campagne hier pour mobiliser son camp face à Donald Trump aux élections de mi-mandat. Reportage à suivre. Quelle peut être l'influence de l'ancien président américain ? Nous poserons la question à l'invité des Matins du samedi Romain Huret spécialiste de l'histoire des Etats-Unis.

En France, les Républicains enchaînent les rendez-vous en ordre dispersé.  C'est une droite éclatée qui peine à exister analysera pour nous Stéphane Robert.     

À venir dans ... secondes ...par......