LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le vaccin Pfizer contre le Covid-19, le 8 décembre 2020 au Southmead Hospital de Bristol (Royaume-Uni).

Covid-19 : les États-Unis autorisent en urgence le vaccin de Pfizer et BioNTech

14 min
À retrouver dans l'émission

"Notre pays a réalisé un miracle médical", se réjouit le président Donald Trump. Les États-Unis viennent d'autoriser en urgence le vaccin de Pfizer et BioNTech contre le Covid-19. La première injection aura lieu dans moins de 24 heures, estime la Maison-Blanche.

Le vaccin Pfizer contre le Covid-19, le 8 décembre 2020 au Southmead Hospital de Bristol (Royaume-Uni).
Le vaccin Pfizer contre le Covid-19, le 8 décembre 2020 au Southmead Hospital de Bristol (Royaume-Uni). Crédits : GRAEME ROBERTSON - AFP

Le pays le plus touché par la pandémie de Covid-19 entame sa campagne de vaccination. Les États-Unis devrait distribuer dans quelques heures le vaccin de l'alliance Pfizer-BioNTech. La FDA, l'agence américaine du médicament, a donné son feu vert vendredi soir à une utilisation en urgence. Jamais elle ne l'avait accordé aussi rapidement à un nouveau vaccin, seulement trois semaines après le dépôt par les entreprises de leur demande. Et Donald Trump s'en réjouit. À Washington, la correspondance de Grégory Philipps.

Écouter
52 sec
Covid-19 : les États-Unis donnent leur feu vert à une utilisation en urgence du vaccin Pfizer-BioNTech

Les autres titres du journal

Dans la bande de Gaza, les services de santé évoquent une situation "hors de contrôle". Les nouveaux cas de Covid-19 sont plus nombreux ces dernières semaines. Mais un confinement total risque de fragiliser encore plus la situation économique. Reportage d'Alice Froussard.

Écouter
1 min
Covid-19 : reportage dans la bande de Gaza

Nous reviendrons également sur les négociations difficiles sur l'accord post-Brexit avec Marie-Pierre Vérot avant d'aborder la lutte contre le réchauffement climatique : un sommet virtuel international est prévu ce samedi dans le but de relancer les efforts, cinq ans après l'Accord de Paris.

De nombreux acteurs de la culture déplorent les annonces du gouvernement. Au moins trois semaines de fermeture supplémentaires ont été annoncées pour les cinémas, les musées, les salles de spectacles, ceci afin de limiter la propagation du Covid-19, affirment les autorités. L'artiste Charles Berling est en colère, il l'a expliqué à Claire Flochel.

L'équipe
Journaliste
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......