LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'interpellation du suspect a eu lieu dans le calme, à son arrivée à l'aéroport de Glasgow.

Un homme aux empreintes digitales correspondant à celles de Xavier Dupont de Ligonnès arrêté à l'aéroport de Glasgow

14 min

Peut-être la fin d'une cavale de plus de 8 ans. Un homme aux empreintes digitales correspondant à celles de Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté hier après midi à l'aéroport de Glasgow. Xavier Dupont de Ligonnès est recherché depuis 2011, et le meurtre de sa femme et de ses 4 enfants.

L'interpellation du suspect a eu lieu dans le calme, à son arrivée à l'aéroport de Glasgow.
L'interpellation du suspect a eu lieu dans le calme, à son arrivée à l'aéroport de Glasgow. Crédits : Andy Buchanan - AFP

L'homme le plus recherché de France a peut-être été arrêté. Un individu aux empreintes digitales correspondant à celles de Xavier Dupont de Ligonnès a été interpellé hier après midi à l'aéroport de Glasgow, alors qu'il arrivait de Paris. Xavier Dupont de Ligonnès est suspecté d'avoir assassiné sa femme et ses 4 enfants à Nantes en 2011, meurtre dont il est le suspect numéro 1. Il aurait changé d'identité mais aussi d'apparence pour échapper aux enquêteurs. C'est un appel anonyme qui l'aurait dénoncé aux autorités françaises, qui ont immédiatement contacté les forces de l'ordre écossaises. Une arrestation dans le calme à l'aéroport de Glasgow, d'un homme qui préfère pour le moment garder le silence.  Le conditionnel est toujours de mise, les empreintes ont été reconnues, mais les tests ADN n'ont pas encore rendus leur verdict.

Les autres titres de l'actualité

Deux semaines après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen le gouvernement a lancé sur place un "comité pour la transparence et le dialogue". Son but : suivre l’évolution et les conséquences de la catastrophe industrielle. Explications dans ce journal.

Thierry Solère, député La République En Marche, est mis en examen pour fraude fiscale, détournement de fonds publics et trafic d'influence passif. Il est notamment soupçonné d'avoir usé de sa position d'élu pour favoriser certaines sociétés pour lesquelles il travaillait, afin qu'elles obtiennent des contrats publics. L'élu des hauts de seine continue de nier les faits.

Et puis les bombardements turcs s'intensifient à la frontière turco-syrienne sur des cibles kurdes, alors que la communauté internationale resserre les rangs pour condamner l'intervention d'Ankara. Reportage dans la petite ville d'Akçakale, côté turc, de notre envoyé spécial Mathieu Mondoloni.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......