LE DIRECT
Un TGV sur deux et un TER sur trois circulent en ce week-end de départ en vacances.

Grèves à la SNCF : la trêve de Noël n'aura pas lieu

15 min

L'appel à une "trève de Noël" lancé par le gouvernement n'aura pas fonctionné. Tous les syndicats cheminots, à l'exception de l'UNSA ferroviaire appellent à continuer la mobilisation.

Un TGV sur deux et un TER sur trois circulent en ce week-end de départ en vacances.
Un TGV sur deux et un TER sur trois circulent en ce week-end de départ en vacances. Crédits : Bertrand GUAY - AFP

17e jour de grève, et pas l'ombre d'une trêve en ce week-end de grand départ  Les appels du gouvernement pour une pause dans la contestation, à Noël, n'a pas été entendu. Tous les syndicats cheminots, à l'exception de l'UNSA ferroviaire appellent à continuer la mobilisation.   Résultat : un trafic encore largement perturbé ce matin sur les rails : la SNCF annonce 1 TVG sur 2 et un TER sur 3.

Par ailleurs beaucoup de voyageurs n'ont pas peur de faire exploser leur bilan carbone pour fêter Noël en famille. Les réservations pour des vols intérieurs ont bondi de 56% par rapport à l'an dernier pour les 24, 25 et 26 décembre.

Dans une grève reconductible, la facture est parfois salée pour ceux qui débrayent. Alors pour compenser les pertes de salaires, les soutiens s'organisent, avec notamment les caisses de grève. Certaines ont atteint des sommes importantes. C'est le cas de celle créée par la CGT Info'Com, qui a reçu l'aide d'une initiative unique en son genre : le Stream Reconductible !  Cette équipe de vidéastes bénévoles est venue soutenir les grévistes sur leur terrain : Internet. Explications de Simon de Faucompret.

Les autres titres de l'actualité

Emmanuel Macron a fêté Noël dès hier soir avec les troupes françaises basées en Côte d'Ivoire. Un réveillon à mille personnes, des plats préparé par le chef de l'Elysée, et surtout un message : le président veut donner "une nouvelle force" à l'opération Barkhane au Sahel. Cet après midi le président français inaugure une "agora" sportive dans un quartier populaire d'Abidjan, en compagnie de l'ex-footballeur et double ballon d'or africain Didier Drogba.

En Algérie, le Hirak ne veut pas entendre parler du nouveau président. 44e vendredi de manifestation hier. Des défilés pour demander, encore, un changement de système politique, au lendemain de l'investiture  du nouveau chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune, ancien ministre et premier ministre d'Abdelaziz Boutheflika. Explications depuis Alger de Leïla Beratto.

La dette des Etats les plus pauvres du monde culmine cette année à 168% de leur PIB. Ce record inquiète notamment la banque mondiale, qui souhaite une meilleur gestion et une plus grande transparence. Les explications de Nathanaël Charbonnier.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......