LE DIRECT
Près de 4.000 animaux d'élevage sont attendus au 55ème salon de l'agriculture.

Emmanuel Macron inaugure le salon de l'agriculture, sur fond d'inquiétudes paysannes

15 min

La nouvelle carte des zones défavorisées, l'accord commercial entre l'Union européenne et le Mercosur, les prix négociés avec la grande distribution, les mécontentements du monde paysan ne manquent pas. Mais le chef de l'Etat dit se "moquer totalement" de l'accueil qui lui sera réservé.

Près de 4.000 animaux d'élevage sont attendus au 55ème salon de l'agriculture.
Près de 4.000 animaux d'élevage sont attendus au 55ème salon de l'agriculture. Crédits : Aurelien Morissard - Maxppp

A quoi ressemblera la ferme du futur? Emmanuel Macron inaugure aujourd'hui le salon de l'agriculture porte de Versailles à Paris. Il doit donner sa vision de la "ferme France" dans les années à venir. Mais les agriculteurs, eux, ont de nombreux sujets d'inquiétude. Les accords commerciaux, les subventions européennes, les prix. Nous verrons cela en détail avec Anne-Laure Chouin.

Le vote sur une trêve des bombardements en Syrie a de nouveau été repoussé hier soir au Conseil de sécurité de l'ONU. Il pourrait avoir lieu aujourd'hui à 17h.  Ce cessez-le feu doit permettre de mettre fin - provisoirement - aux bombardements du régime de Damas sur la Ghouta orientale. Cette enclave rebelle à l'est de Damas où 400 000 civils sont pris en otage des belligérants. Depuis dimanche près de 500 personnes dont une centaine d'enfants ont été tués. Les précisions à New-York de Daniel Hoffmann.

Donald Trump promet les pires sanctions jamais imposées contre la Corée du Nord. Cinquante entreprises et navires sont visées. Les Etats -Unis veulent isoler Pyongyang et rendre difficile son approvisionnement en hydrocarbures.

Les Européens toujours aussi divisés sur leur budget. Les 27 chefs d’Etats et de gouvernements de l’UE étaient réunis hier à Bruxelles pour un sommet informel, sans le Royaume-Uni. Au menu, entre autres, la négociation sur le budget propre de l’Union européenne et là encore l’ombre des Britanniques pèse sur les débats. La contribution financière du Royaume-Uni représente une perte annuelle de plus de 10 milliards d’euros pour le budget européen.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......