LE DIRECT
es civils fuient vers des zones plus au nord, qu'ils jugent plus sûres.

235 000 civils évacués du nord-ouest de la Syrie ces deux dernières semaines selon l'ONU

15 min

235 000 Syriens ont été déplacés ces deux dernières semaines selon l'ONU, 8 ans après le début du conflit. En cause cette fois, l'offensive du régime de Bachar al-Assad soutenu par la Russie dans la région d'Idleb dans nord-ouest du pays.

es civils fuient vers des zones plus au nord, qu'ils jugent plus sûres.
es civils fuient vers des zones plus au nord, qu'ils jugent plus sûres. Crédits : Aaref WATAD - AFP

235 000 Syriens ont été déplacés ces deux dernières semaines  selon l'ONU, 8 ans après le début du conflit. À cause cette fois de  l'offensive du régime de Bachar al-Assad soutenu par la Russie dans  région d'Idleb dans nord-ouest du pays. Les civils fuient vers des zones  plus au nord, qu'ils jugent plus sûres. Et pourtant, il y a 2 mois, la Turquie lançait l’opération « source de paix » dans le nord-est de la Syrie.  Leur but : chasser les soldats kurdes de la zone frontalière.  Aujourd'hui les combats entre les forces du Kurdistan syrien, et les  milices soutenues par l’armée turque sont à l’arrêt ou presque.  Désormais 4 000 kilomètres carrés de territoire syrien sont occupés par  les milices d’Ankara. La majorité des habitants qui peuplait cette zone frontalière ont dû quitter leurs terres et trouver refuge dans des camps de déplacés, sans espoir de retour.  Reportage de Noé Pignède

Les autres titres de l'actualité

La Russie va-t-elle relancer l'escalade nucléaire ?  Moscou annonce l'entrée en service de l'Avangard, un missile  hypersonique à capacité nucléaire. Selon Vladimir Poutine, ces batteries  de missiles sont capables de déjouer tous les systèmes de défense. Une  annonce qui passe mal outre-Atlantique. L'arrivée de ces missiles pourrait même remettre en cause le dernier traité de désarmement conclu entre Wasington et Moscou. Les précisions de Nathalie Hernandez.

24e jour de grève contre la réforme des retraites. La vague des vacanciers de la Saint-Sylvestre arrive dans les gares. 800 000 voyageurs sont prévus ce week-end par la SNCF, et le trafic  reste très perturbé par la grève. Comptez en moyenne 6 TGV sur 10, 3 TER sur 10. A Paris, six lignes de métro restent fermées ce samedi.

Les départements vont-ils vraiment pouvoir faire repasser leur routes à 90 km/h ? La loi les y autorise depuis jeudi, mais dans les faits l'affaire est complexe. Explications de Stéphane Robert.

Et, à la fin de ce journal, notre correpondante à Athènes Angélique Kourounis vous explique pourquoi il est plus facile d'avoir la nationalité grecque quand on a deux Oscars et qu'on s'appelle Tom Hanks.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......