LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
A Rouen, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, aux côtés de la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.

"La ville est clairement polluée" reconnaît la ministre de la Santé après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen

14 min

Alors que l'odeur tenace de soufre continuait d'inquiéter les habitants après l'incendie de l'usine classée Seveso dans la nuit de mercredi à jeudi, trois ministres ont été envoyés hier à Rouen.

A Rouen, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, aux côtés de la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne.
A Rouen, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, aux côtés de la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne. Crédits : LOU BENOIST - AFP

A Rouen, Agnès Buzyn, a reconnu hier que la ville était "clairement polluée" après l'incendie de l'usine Lubrizol mais la ministre de la Santé a voulu rassurer les habitants sur d'éventuels risques sanitaires alors que beaucoup d'entre eux portent des masques pour se protéger. "Les autorités sont dans le brouillard" répond Jacky Bonnemains, le président de l'association de défense de l'environnement Robin des Bois. Selon lui, les autorités ne disposent pas à l'heure actuelle, de suffisamment d'éléments pour répondre sur d'éventuelles conséquences sanitaires.

Jacky Bonnemains était l'invité hier soir du journal de 22h de Clarence Rodriguez :

Écouter
5 min
Le constat, depuis Rouen, de Jacky Bonnemains, le président de l'association de défense de l'environnement Robin des Bois
 Infographie publiée vendredi 27 septembre 2019
Infographie publiée vendredi 27 septembre 2019 Crédits : VALENTINA BRESCHI, ALAIN BOMMENEL - AFP

Les autres titres de l'actualité

Les hommages se poursuivent en mémoire de Jacques Chirac après la mort de l'ancien président jeudi. 

Dans ce journal, nous nous intéresserons à son action dans la lutte contre le VIH. Analyse à suivre avec Tara Schlegel.   

En Afghanistan plusieurs explosions ont retenti tôt ce matin, jour de scrutin pour l'élection présidentielle.

Moins d'une heure après l'ouverture des bureaux de vote, plusieurs villes du pays auraient été touchées. A Kandaar, il y aurait au moins 3 blessés à l'intérieur d'un bureau de vote selon les autorités. Des explosions ont aussi entendues à Kaboul. Les taliban ont revendiqué les attaques à Ghazni. Nous ferons le point avec Sonia Ghezali, la correspondante de RFI à Kaboul.  

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......