LE DIRECT
Manifestant devant la Maison Blanche à Washington, ce 29 mai 2020

Etats-Unis : les manifestations contre les violences policières se poursuivent

14 min

L'inculpation du policier impliqué n'a pas calmé la colère des manifestants. Quatre jours après la mort d'un afro-américain lors de son interpellation, la ville de Minneapolis, aux Etats-Unis est encore en colère. Les manifestations se propagent à tout le pays. Nous irons sur place.

Manifestant devant la Maison Blanche à Washington, ce 29 mai 2020
Manifestant devant la Maison Blanche à Washington, ce 29 mai 2020 Crédits : TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES - AFP

Des manifestations ont éclaté dans plusieurs grandes villes américaines, vendredi soir après, la mort en début de semaine d'un Américain noir lors de son interpellation à Minneapolis, et ce malgré l'inculpation pour homicide involontaire du policier arrêté après plusieurs jours d'émeutes. 

Écouter
1 min
Reportage de Loïg Loury à Minneapolis (Minesota)

Des centaines de personnes se sont rassemblées à travers le pays, comme devant la Maison Blanche à Washington mais aussi à New York, Dallas, Houston, ville d'origine de la victime, ou encore Las Vegas, Des Moines, Memphis et Portland. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

A Atlanta, des véhicules de patrouille de la police ont été brûlés.  

Écouter
1 min
Reportage de Gregory Philipps à Washington devant la Maison Blanche

Un couvre-feu est en vigueur à Minneapolis, bravé par des manifestants qui ont subi des tirs de gaz lacrymogènes. La famille de George Floyd, 46 ans, à laquelle le président Donald Trump a annoncé avoir parlé, a salué l'arrestation du policier comme un premier pas sur "la voie de la justice", mais l'a jugée "tardive" et insuffisante.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Donald Trump montre deux visages, ce qui n'est pas étonnant en pleine campagne électorale, selon Jean-Eric Branaa, maître de conférence à l'université Paris Panthéon Assas. La Présidentielle doit se tenir en novembre prochain. 

Les autres titres du journal

Vous comprendrez ensuite comment l'Organisation Mondiale de la Santé repense son financement. Washington - principal contributeur - se retire de l'OMS sur décision de Donald Trump. Il l'accuse de complaisance avec Pékin. 

Dans cette édition aussi, nous entendrons Dominique Bussereau, président de l'Assemblée des départements de France. Le gouvernement débloque quatre milliards et demi d'euros pour les collectivités face à la crise du nouveau coronavirus. Peut mieux faire, dit-il. 

Le déconfinement offre un parfum de liberté retrouvée ce weekend en France. Les parcs et jardins rouvrent sur tout le territoire.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......