LE DIRECT
Les manifestations ont rassemblé 806 000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur. La CGT en a compté plus d'1,5 millions.

Réforme des retraites : face à la forte mobilisation, le gouvernement appelle au dialogue

15 min

Entre 800 000 et un million et demi de personnes étaient dans les rues de France, ce jeudi 5 décembre. La mobilisation a été massive contre la future réforme des retraites. Quel sentiment chez les manifestants ? Et chez le gouvernement ?

Les manifestations ont rassemblé 806 000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur. La CGT en a compté plus d'1,5 millions.
Les manifestations ont rassemblé 806 000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur. La CGT en a compté plus d'1,5 millions. Crédits : Nicolas Portnoi / Hans Lucas - AFP

Le ministère de l'Intérieur évoque 806 000 manifestants partout en France. Ils étaient un million et demi, dit la CGT. Au minimum, c'est tout de même deux fois plus qu'en 2010 et 300 000 personnes de plus qu'en 1995.

Globalement, ces rassemblements se sont déroulés dans le calme. Quelques affrontements avec des casseurs ont tout de même éclaté à Paris. Plus de 70 personnes étaient en garde à vue jeudi soir. Des violences ont aussi eu lieu à Lyon, Montpellier ou Toulouse.

Pour jouer l’apaisement, le Premier ministre, Edouard Philippe, a pris la parole en fin d'après-midi. Puis, Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, a répété, sur France 2, que cette réforme ne sera pas précipité.  En revanche, il faudra travailler plus longtemps, dit-il. Gérald Darmanin confirme aussi que le déficit du régime pourrait durer. Les objectifs d'économies sont retarder. Le gouvernement présentera les grands principes de la réforme la semaine prochaine. D'ici là, l'intersyndicale se réunit ce vendredi au siège de Force Ouvrière.

Écouter
1 min
Quelle position chez les syndicats ? Anne-Laure Jumet fait le point

Il n’y a pas qu’en France que les trains sont à l’arrêt. Au Royaume-Uni, une grève perturbe depuis lundi les déplacements de centaines de milliers de personnes et va durer jusqu'à la fin de l'année. Au cœur du conflit : le projet de confier la responsabilité de fermer les portes des wagons aux conducteurs, une tâche qui est pour l'instant assurée par un autre employé. Pour les grévistes, la sécurité des passagers est en jeu, comme en France il y a deux mois.

Écouter
1 min
Louise Bodet est au Royaume-Uni lors de la grève des cheminots anglais

Les autres titres du journal

François Bayrou est convoqué ce jeudi en vue d'une très probable mise en examen. Le président du Modem est impliqué dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs d'assistants d'eurodéputés.

Aux Etats-Unis, en pleine campagne démocrate pour l'investiture à la Présidentielle, nous ferons le portrait d'un des candidats en vogue. Pete Buttegieg a 37 ans et se compare volontiers à Emmanuel Macron.

En Pologne, Angela Merkel est attendu à Auschwitz, ce vendredi. C'est une première depuis qu'elle est chancelière allemande, alors que l'antisémitisme et les violences d'extrême-droite resurgissent en Allemagne.

À venir dans ... secondes ...par......