LE DIRECT
Un pétrolier de Total, transformé en navire, au large de Total

Les groupes pétroliers parient contre l'accord de Paris

17 min

Les géants des hydrocarbures ont approuvé depuis 2018 pour 50 milliards de dollars d'investissements dans des projets incompatibles avec l'accord de Paris sur le climat, estime vendredi l'ONG Carbon Tracker, qui met en garde les investisseurs sur le risque de perte de valeur de certains actifs.

Un pétrolier de Total, transformé en navire, au large de Total
Un pétrolier de Total, transformé en navire, au large de Total Crédits : Rodger BOSCH - AFP

Toutes les grandes compagnies pétrolières sont en train de parier massivement contre l'objectif de limiter le réchauffement climatique, c'est le think tank britannique Carbon Tracker qui l'affirme. Le texte prouve qu'aucun des grands groupes pétroliers, dont le français Total, ne respecte les objectifs fixés par l'accord de Paris. 

Les dix plus grandes compagnies pétrolières ont dépensé, pour les onze prochaines année, 50 milliards de dollars. Il s'agit d'investissements dans les sables bitumineux au Canada par la société ASPEN ou dans le pétrole par Total en Angola où son projet Zinia 2 s'élève à 1,3 milliards de dollars. Bien que ces compagnies disent publiquement être soucieuses de l'accord de Paris, leurs investissements massifs dans les énergies fossiles à l'avenir prouvent le contraire, dit le rapport de Carbon Tracker. Leur chiffre d'affaires provient en effet à 95% du pétrole et du gaz. 

Ces compagnies pétrolières ne croit pas à un monde dont l'augmentation de  température ne dépassera pas les 1,6 degrés d'ici 2100. Scénario impossible à tenir, selon elles. Les multinationales pétrolières en veulent pour preuve le mouvement des "gilets jaunes" en France. "La meilleure façon de préserver la valeur pour les actionnaires et de s'aligner sur les objectifs climatiques est de se concentrer sur des projets à faible coût qui dégageront les meilleurs rendements", souligne pourtant Carbon Tracker. 

Les autres titres du journal 

Robert Mugabe est décédé à 95 ans. Il a dirigé le Zimbabwe pendant 37 ans avant d'avoir été poussé à la démission en 2017. Père fondateur du pays pour les uns, autocrate pour les autres.  

Sur les neuf pays qui se "partagent" la forêt amazonienne, la Colombie, le Pérou, l'Equateur et le Brésil se réuniront ce vendredi à Leticia, capitale colombienne de l'Etat d'Amazonas. Ce sommet régional d'urgence a pour but de protéger l'Amazonie et "unifier les visions" des pays de la région sur les méthodes à employer pour y parvenir. 

Les Etats-Unis confirment être en pourparlers avec la rébellion chiite au Yemen. C'est la première fois que de tels contacts sont annoncés officiellement. 

Selon des chiffres délivrés par le ministère du Travail, il n'y a jamais eu autant d'apprentis en France : 458 000 apprentis au 30 juin 2019, soit 8.4% d'augmentation sur un an.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......