LE DIRECT
Civils syriens après une frappe aérienne du régime à Jisrine, dans la Ghouta orientale (est de Damas), le 8 février

Syrie : l'impossible trêve de l'ONU face aux bombardements incessants

16 min

Jusqu'au bout de l'horreur. Quand l'ONU est incapable de décider d'une trêve en Syrie, le régime de Bachar el-Assad bombarde la Ghouta orientale, près de Damas. Le bilan est déjà lourd : plus de 200 morts et une situation humanitaire catastrophique.

Civils syriens après une frappe aérienne du régime à Jisrine, dans la Ghouta orientale (est de Damas), le 8 février
Civils syriens après une frappe aérienne du régime à Jisrine, dans la Ghouta orientale (est de Damas), le 8 février Crédits : ABDULMONAM EASSA - AFP

Un cessez-le-feu humanitaire n'est "pas réaliste" en Syrie. Ce sont les mots de l'ambassadeur de Russie auprès des Nations-Unies. Son argument? Les "terroristes", sur place, ne respecteraient pas, dit-il, une éventuelle trêve temporaire. Sauf que, dans le même temps, c'est bien la Russie qui est pointée du doigt. Alliée du régime de Bachar el-Assad, elle participe aux bombardements incessants de la Ghouta orientale, une enclave rebelle près de Damas où sont assiégés près de 400.000 habitants. En quatre jours, 228 civils ont été tués. Faute de consensus, l'ONU est incapable de décréter une trêve. 

Localisation des frappes du régime syrien sur l'enclave rebelle de la Ghouta orientale depuis le 1er février
Localisation des frappes du régime syrien sur l'enclave rebelle de la Ghouta orientale depuis le 1er février Crédits : KUN TIAN, GILLIAN HANDYSIDE, OMAR KAMAL, JOYCE HANNA - AFP

Les autres titres du journal 

Le coup d'envoi officiel des Jeux Olympiques d'hiver organisés par la Corée du Sud sera donné à midi, ce vendredi. Elle y invite sa voisine du Nord sous l’œil inquiet de Pékin. 

Il y a bien eu une plainte pour "un fait de viol" contre Nicolas Hulot en 2008 mais les faits présumés étaient prescrits, selon le parquet de Saint-Malo. Nicolas Hulot dément ces accusations. Parler avant que les médias ne s'empare d'une polémique: nous analyserons cette stratégie du gouvernement. 

Nous donnerons la parole à la CGT qui boycotte une réunion à Matignon, ce vendredi matin sur l'apprentissage. Elle ne veut pas entendre les conclusions de l’exécutif alors que les négociations continuent.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......