LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Carte et données sur le crash mercredi d'un Boeing 737 ukrainien en Iran

Crash du Boeing 737 : un missile iranien a abattu l'avion, selon le Canada

17 min

Le Boeing 737 qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran a sans doute été abattu par un missile iranien, probablement par erreur, affirme le Premier ministre canadien Justin Trudeau en s'appuyant sur des sources de renseignement canadiennes et alliées.

Carte et données sur le crash mercredi d'un Boeing 737 ukrainien en Iran
Carte et données sur le crash mercredi d'un Boeing 737 ukrainien en Iran Crédits : Laurence CHU, Janis LATVELS - AFP

Washington, Otowa et Londres affirment que le Boeing 737 ukrainien qui s'est écrasé mercredi près de Téhéran a été abattu par un missile iranien, probablement par erreur. 176 personnes étaient à bord. Aucune n'a survécu. Des veillées ont eu lieu ce jeudi soir, un peu partout au Canada, d'où étaient originaires de nombreuses victimes.    

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Écouter
1 min
Grégory Philipps, envoyé spécial à Toronto (Canada)

"Nous avons des informations de sources multiples, notamment de nos alliés et de nos propres services", qui "indiquent que l'avion a été abattu par un missile sol-air iranien", a déclaré le Premier ministre, Justin Trudeau lors d'une conférence de presse. "Ce n'était peut-être pas intentionnel", a-t-il ajouté. Son homologue britannique Boris Johnson lui a emboîté le pas, affirmant qu'il existait un "ensemble d'informations" selon lesquelles le Boeing 737 ukrainien a été "abattu par un missile sol-air iranien". Sans se montrer aussi explicite, le président américain Donald Trump avait plus tôt exprimé ses "doutes" sur la thèse d'un problème mécanique. Le contexte permet, en tous cas, ces doutes, comme nous l'explique Marie-Pierre Vérot.

Écouter
1 min
Les précisions de Marie-Pierre Vérot

L'Iran parle de "mises en scènes douteuses" et appelle le Canada à "partager" ses informations avec la commission d'enquête iranienne. Le pays invite aussi Boeing à "participer" à l'enquête. Les Etats-Unis le feront.

Les autres titres du journal

Le Royaume-Uni est sur la route du Brexit. L'accord a été validé, ce jeudi, à Londres. Le mandat des eurodéputés britanniques va donc prendre fin.

Quel sera le coût de la réforme des retraites, qui s'ajoute au déficit du système ? Comment combler les trous ? Cette question du financement sera abordé ce vendredi à Matignon. L'âge d'équilibre à 64 ans est bien inscrit dans le projet de loi. Il entrera en vigueur en 2022, est-il précisé, sauf si les syndicat trouvent une autre solution d'ici septembre 2021. L'Etat s'engage aussi à revaloriser enseignants et chercheurs.

Emmanuel Macron s'exprimera lors de la Convention citoyenne sur le climat. Un exercice difficile puisqu'il devra contenter les citoyens et les parlementaires.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......