LE DIRECT
L'épouse du président du groupe LREM à l'Assemblée Nationale est nommée directrice de la communication de la Française des jeux, en voie de privatisation

Mélange des genres à la Française des jeux ?

16 min

Des élus s'interrogent sur la nomination de Raphaële Rabatel, épouse du chef de file des députés LREM Gilles Le Gendre, comme directrice de la communication de la Française des jeux, juste avant l'adoption définitive ce jeudi de Pacte qui prévoit sa privatisation.

L'épouse du président du groupe LREM à l'Assemblée Nationale est nommée directrice de la communication de la Française des jeux, en voie de privatisation
L'épouse du président du groupe LREM à l'Assemblée Nationale est nommée directrice de la communication de la Française des jeux, en voie de privatisation Crédits : OLIVIER BOITET - Maxppp

L'épouse du patron de la majorité à l'Assemblée est nommé directrice de la communication à la Française des jeux, alors que l'entreprise est tout juste autorisée à être privatisée grâce à la loi Pacte. Le texte a été validé par les députés "La République en marche" cette semaine. Faut-il y voir un conflit d’intérêt ?

Le fait que les députés viennent de voter la loi Pacte offre l'exemple d'un potentiel mélange des genres, dont le premier ministre Edouard Philippe affirmait, cette semaine encore devant les députés, que ce genre de pratiques appartenaient au passé. Plusieurs élus de l'opposition ont publiés hier soir des réactions indignées sur les réseaux sociaux, Twitter et Facebook.

Les autres titres du journal

EDF a été mis en garde : il faut refaire des travaux sur l'EPR de Flamanville (50). Un chantier plus coûteux, donc et beaucoup plus long que prévu. Un membre du groupe des experts de la sûreté nucléaire estime qu'il faudra plus de deux ans pour effectuer les huit soudures pointées du doigt par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Au Soudan, le ministre de la Défense est nommé à la tête du Conseil militaire de transition. A suivre : le portrait de cet homme qui a notamment été menacé de poursuite pour crimes de guerre.

L'Union européenne accepte d'ouvrir des négociations commerciales avec les Etats-Unis. Un compromis qui ne plait pas du tout à Emmanuel Macron. Il est le seul à vouloir voter contre.    

Zoom sur l'agence de presse lancée par Viktor Orban pour les élections européennes. Elle s’appelle V4, V comme Visegrad, le club des quatre pays d’Europe centrale (Hongrie, Pologne, république tchèque et Slovaquie). Les articles reflètent la vision du monde du Premier ministre hongrois, un monde dominé par la peur du grand remplacement et la peur du péril migratoire qui menacerait l’Europe chrétienne.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......