LE DIRECT
Capture d'écran du communiqué de l'Académie des César

Jugée trop vieillissante, la direction de l'Académie des César démissionne collectivement

16 min

Entre-soi, manque de démocratie et de parité et polémique Polanski : la direction de l'Académie des César était jugée trop archaïque. Elle démissionne collectivement. Analyse.

Capture d'écran du communiqué de l'Académie des César
Capture d'écran du communiqué de l'Académie des César Crédits : Académie des arts et techniques du cinéma

Se saborder plutôt que d'être obligé de se réformer. La direction de l'Académie des César annonce sa démission collective, à deux semaines de la cérémonie. Exit, donc, les 47 membres - jusque-là des hommes, majoritairement - cooptés et nommés à vie. La direction explique qu'elle s'en va "pour que la fête du cinéma reste une fête" et "pour honorer celles et ceux qui ont fait le cinéma en 2019". Ce jeudi soir aussi, le ministre de la Culture, Franck Riester, a demandé à ce que la future direction soit plus "démocratique" et qu'elle représente "le cinéma français dans toute sa diversité".

Ce manque de diversité  et de démocratie étaient au cœur de la crise qui dure depuis un mois. Les tensions apparaissaient vers la mi-janvier à l'occasion du dîner des révélations où deux parrains sont refusés : la romancière Virginie Despentes et la réalisatrice Claire Denis. La société des réalisateurs de film dénonçait une décision arbitraire. L'Académie avait présenté ses excuses, sans donner plus d'explications.

Deuxième acte de la crise, deux semaines plus tard : "J'accuse", de Roman Polanski est nommé 12 fois aux César alors qu'à la sortie du film, le réalisateur est accusé pour la douzième fois de viol. Face aux critiques des associations féministes, le président des César Alain Terzian se défend : "l'Académie n'est pas une instance qui doit avoir des positions morales", dit-il.

Ce qui finit d'achever la direction des César, c'est une tribune publiée dans Le Monde. 400 acteurs et réalisateurs réclamaient une réforme profonde de l'Académie. Ils dénoncent la cooptation à vie des membres de la direction, son opacité.

Une assemblée générale devrait avoir lieu après la prochaine cérémonie des César pour élire une nouvelle équipe de direction et refonder en profondeur des statuts.

Les autres titres du journal

Colère dépit d'une infirmière dans un hôpital public : le personnel hospitalier se mobilise en masse ce vendredi pour demander plus de moyens.

Des chercheurs ont étudié comment guérir le stress post-traumatique des rescapés du 13 novembre 2015. Certaines développent ce trouble, d'autres noms. L'étude tente de comprendre pourquoi.

Nous reviendrons sur les accusations qui pèsent sur la romancière turque, Asli Erdogan. Elle est poursuivie pour la publication de quatre articles considérés par le régime comme de la "propagande terroriste". Son procès débute ce vendredi à Istanbul mais elle est à Paris.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......