LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'architecte Ieoh Ming Pei était revenu devant la pyramide du Louvre en 2006, aux côtés du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, 18 ans après son ouverture au public

Le père de la pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei, est mort

16 min

Ieoh Ming Pei, l'un des architectes les plus célèbres et les plus prolifiques du XXe siècle, est mort à l'âge de 102 ans. Architecte couronné en 1983 du prix Pritzker - le "Nobel" de l'architecture - il était notamment l'inventeur de la pyramide du Louvre, à Paris.

L'architecte Ieoh Ming Pei était revenu devant la pyramide du Louvre en 2006, aux côtés du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, 18 ans après son ouverture au public
L'architecte Ieoh Ming Pei était revenu devant la pyramide du Louvre en 2006, aux côtés du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, 18 ans après son ouverture au public Crédits : Eric Feferberg - AFP

L'architecte sino-américain Ieoh Ming Pei, concepteur de nombreux édifices marquants, de la pyramide du Louvre à la Banque de Chine à Hong Kong, est mort à 102 ans. 

En 1983, le président François Mitterrand fait appel à cet architecte, alors relativement peu connu en France, pour repenser le Grand Louvre. Il imagine alors la pyramide inversée. "Une folie", disait-il, pour y amener de la lumière, sans occuper l'espace. Son projet audacieux, qui déchaînera de violentes passions, verra finalement le jour en 1988. Il est aussi à l'origine du National Gallery of Art (Washington) et de la Banque de Chine (Hong Kong).

Lauréat du prix Pritzker en 1983, considéré comme le Nobel de l'architecture, Ieoh Ming Pei avait imposé une certaine idée de la modernité et du classicisme dans des projets audacieux tels que celui du réaménagement du grand musée parisien. "Les architectes contemporains tendent à imposer la modernité aux choses. Il y a un peu de préoccupation pour l'histoire, mais elle n'est pas très profonde", déclarait-il dans une interview au New York Times en 2008. 

Les autres titres du journal

La Haute Autorité de santé recommande de ne plus rembourser les granules homéopathiques. Il s'agit à ce stade d'un simple "projet d'avis", transmis ce jeudi aux trois laboratoires concernés, Boiron, Lehning et Weleda, qui ont dix jours pour faire des observations écrites ou demander une audition. Une fois que l'avis sera définitif au mois de juin, il reviendra au ministère de la Santé de trancher.

Retour sur une réunion publique de la France Insoumise, à la peine dans les sondages. Les élections européennes, concèdent les militants, ce n'est pas comme la Présidentielle.    

Donald Trump veut privilégier l'immigration au mérite. Le président américain a dévoilé, ce jeudi soir, un vaste projet de réforme du système migratoire aux Etats-Unis. Il évoque de nouvelles conditions d'entrée sur le territoire américain.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......