LE DIRECT
Des Gazaouis attendent dans un bus à Khan Younès, au sud de la bande de Gaza, l'ouverture du point de passage de Rafah (Egypte)

Gaza : l'Egypte ouvre sa frontière exceptionnellement un mois pour le ramadan

16 min

Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi demande que le point de passage de Rafah, entre la bande de Gaza et l'Egypte, soit ouvert durant le mois du ramadan. La première du jeûne aura lieu par ailleurs sous haute tension ce vendredi à Jérusalem.

Des Gazaouis attendent dans un bus à Khan Younès, au sud de la bande de Gaza, l'ouverture du point de passage de Rafah (Egypte)
Des Gazaouis attendent dans un bus à Khan Younès, au sud de la bande de Gaza, l'ouverture du point de passage de Rafah (Egypte) Crédits : SAID KHATIB - AFP

C'est extrêmement rare et une première depuis 2013. Le point de passage de Rafah - entre la bande de Gaza et l'Egypte - sera ouvert pendant toute la durée du ramadan, c'est-à-dire un mois. Le président Abdel Fattah al Sissi l'a demandé, quatre jours après le bain de sang à la frontière avec Israël qui fait 59 morts côté palestinien. Cela va permettre "d'alléger le fardeau des frères de Gaza", écrit le président sur Twitter.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour la première prière du ramadan sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem, Israël a fait un geste en acceptant la venue des Palestiniens de Cisjordanie, sous condition. Le pays n'ouvrira toutefois pas les portes à ceux de Gaza pour éviter tout risque de violence. Dans l'enclave palestinienne la crise économique s'ajoute à la déprime morale.

Les autres titres du journal

Le ministère des Transports retient 15% des 70 amendements à la réforme ferroviaire présentés par l’UNSA et la CFDT. Le texte sera examiné par le Sénat dans deux semaines. L'incessibilité des titres de la SNCF sera bien inscrite dans le projet de loi et le statut des cheminots sera garanti pour les salariés actuels.

La "loi de blocage" sera réactivée par les Européens contre les sanctions américaines. Utilisée en 1996 comme une simple menace, elle leur permettrait - notamment - de saisir et de vendre des avoirs détenus par les Américains dans la Communauté Européenne. Une réponse unitaire aux sanctions américaines contre  les sociétés qui commercent avec l'Iran.

Nous ferons un détour à Cannes où deux films sur la misère sociale étaient présentés jeudi : "Dogman" de l’Italien Matteo Garrone et "Capharnaüm" de la Libanaise Nadine Labaki, que d’aucuns proclament déjà comme la Palme d’or.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......