LE DIRECT
Interpellé depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Blanquer est finalement allé donné quelques précisions hier soir au JT de France 2.

Rentrées des classes : pas de report et le masque obligatoire au collège et lycée

14 min

Le port du masque obligatoire au collège et lycée, c'est le seul véritable aménagement du protocole sanitaire pour la rentrée des classes. Elle aura bien lieu le premier septembre pour tous. Jean Michel Blanquer balaye l'idée d'un report en raison du rebond de l'épidémie...

Interpellé depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Blanquer est finalement allé donné quelques précisions hier soir au JT de France 2.
Interpellé depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Blanquer est finalement allé donné quelques précisions hier soir au JT de France 2. Crédits : Anne-Christine POUJOULAT - AFP

C'est une inquiétude tenace chez les enseignants et les parents à moins de deux semaines de la rentrée : dans quelles conditions va-t'elle se dérouler ?  Ils n'avaient jusqu'à présent qu'un protocole sanitaire datant de juillet pour répondre à leurs interrogations. Sauf que depuis, la situation de l'épidémie en France a évolué. Et dans le mauvais sens. Interpellé depuis plusieurs semaines, Jean-Michel Blanquer est finalement allé donné quelques précisions hier soir au JT de France 2. Pas de grand changement par rapport au protocole élaboré cet été,  pas de report, la rentrée pour tous est maintenue au 1er septembre,  mais quelques aménagements à noter tout de même, sur le port du masque notamment, obligatoire au collège et lycée. Précisions De Catherine Pétillon

Les autres titres du journal

Le coronavirus circule toujours plus en France. 4 700 nouveaux cas enregistrés hier. Ce n'était pas arrivé depuis le mois de mai, précise Santé Publique France, ce qui pousse les autorités à généraliser encore un peu plus le port du masque. Cela reste la meilleure option en attendant un vaccin. Analyse de Mathieu Laurent.

Alexeï Navalny ne sera pas évacué. Le médecin chef de l’hôpital où l'opposant à Vladimir Poutine est soigné oppose son veto ce matin. Etat trop instable. Un avion médicalisé d'une ONG est pourtant en route pour la Sibérie afin de le rapatrier après son possible empoisonnement. Paris et Berlin proposent leur aide et demandent des explications. Vous entendrez Emmanuel Macron dans ce journal.

Le Liban meurtri se reconfine aujourd'hui face à la résurgence de l'épidémie de Covid. Deux semaines de confinement partout sauf dans les quartiers sinistrés de Beyrouth. La tragédie a provoqué un relâchement de la population dans le respect des règles sanitaires. Reportage d'Aurélien Colly.

Et puis direction le Yémen, où les rebelles houthis et l'ONU ne s'entendent pas sur l'inspection et la réparation d'un pétrolier abandonné au large de ce pays et qui menace d'exploser. Eclairage signé Christian Chesnot.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......